Non-vacciné, Djokovic ratera Montréal

Reuters
S’il se prépare à l’US Open, Novak Djokovic a perdu une occasion de s’étalonner. L’actuel numéro 6 mondial, qui s’était inscrit pour le Masters 1000 de Montréal, première répétition générale d’envergure pour l’ultime levée du Grand Chelem, ne pourra finalement pas fouler les courts québécois du 8 au 14 août prochains. Les organisateurs du tournoi ont, en effet, confirmé que Novak Djokovic a retiré son inscription au tournoi, dont le tirage au sort est prévu ce vendredi. Comme à l’occasion des tournois d’Indian Wells et de Miami en début de saison, la raison du forfait de Novak Djokovic est évidente. Le Serbe, refusant de se faire vacciner contre le coronavirus et n’ayant aucune intention de le faire, s’est vu refuser l’entrée sur le territoire du Canada, qui fait de la vaccination une condition sine qua none au moment de passer la frontière.

Djokovic s’éloigne de l’US Open

Alors qu’il s’est récemment exprimé sur son envie de jouer l’US Open malgré tout, Novak Djokovic voit ses espoirs se réduire de manière drastique. Alors que le Canada se montre strict concernant la vaccination, il en est de même aux Etats-Unis. Autrement dit, il est très peu probable de voir le Serbe présent à Cincinnati du 14 au 21 août prochains et, principalement, à l’occasion de l’US Open dont le coup d’envoi sera donné le 29 août sur les courts de Flushing Meadows. Alors que l’Allemand Oscar Otte a également renoncé à participer au Masters 1000 de Montréal, cela fait les affaires de Benjamin Bonzi et Nick Kyrgios, récent finaliste de Wimbledon, qui profitent de ces forfaits pour entrer directement dans le tableau. Ils pourraient y retrouver Andy Murray, Vasek Pospisil ou encore Alexis Galarneau, tous trois bénéficiant d’une invitation de la part des organisateurs.

>