La Grèce dernière qualifiée

Reuters

Le dernier billet pour le second tour de la Coupe du monde se disputait jeudi à Niankin, entre la Grèce et la Nouvelle-Zélande.

Et ce sont Giannis Antetokounmpo (24 points, 10 rebonds et 6 passes) et ses partenaires qui se sont imposés (102-95). Ils évolueront dans le groupe K, aux côté des Etats-Unis, du Brésil et de la République Tchèque, avec un premier match face aux Américains samedi, puis contre les Tchèques deux jours plus tard.