Ligue Europa : La défaite de Solskjaer ?

Reuters

Unai Emery l’a donc fait. Grâce à la victoire de Villarreal face à Manchester United mercredi soir à Gdansk, à l’issue d’une séance de tirs au but historiquement longue et conclue par un raté de David De Gea (1-1, 11 t.a.b. à 10), le Basque a remporté la Ligue Europa pour la quatrième fois, après l’avoir déjà gagné à trois reprises avec Séville (2014, 2015 et 2016), devenant ainsi l’entraîneur le plus titré de l’histoire en C3 devant Giovanni Trapattoni. Son homologue norvégien, aux manettes des Red Devils depuis fin 2018, attend lui toujours de remporter un trophée depuis son premier passage à Molde (2010-2014).

> Villarreal remporte la Ligue Europa <



Et il aura souffert de la comparaison face à l’ancien coach parisien. Car les joueurs de MU se sont cassés les dents sur le mur mis en place par Emery. Un mur encore plus infranchissable après l’ouverture du score de Gerard Moreno (29e). Edinson Cavani a bien égalisé peu avant l’heure de jeu (55e), mais les Diables Rouges n’ont pas réussi à prendre l’avantage, malgré quelques (rares) opportunités pour l’Uruguayen ou Marcus Rashford dans ce match cadenassé. Très décevant, l’attaquant anglais est pourtant resté sur le terrain jusqu’au bout. Et cela n’aurait pas été le seul choix étonnant de Solskjaer.

Une saison "pas réussie"

Alors qu’Emery a injecté du sang neuf à partir de la 60e minute, et la rentrée de Francis Coquelin, et effectué quatre changements avant la fin du temps règlementaire, le Norvégien a lui attendu la prolongation, et la 100e minute, pour enfin faire son premier, avec le remplacement assez incompréhensible de Mason Greenwood, pourtant l’un des plus en vus, par le Brésilien Fred. Et le deuxième à la 115e, en sortant un Paul Pogba pas transcendant pour faire rentrer le jeune Daniel James. A la décharge de Solskjaer, son banc n’a rien à voir avec celui de ses voisins de Manchester City, et cela s’est encore vu ce soir.

f



Ajoutez à cela des joueurs majeurs qui ne répondent pas présent, comme Pogba mais aussi, et surtout, Bruno Fernandes, encore insipide lors d’un grand match, et David De Gea, qui n’a plus arrêté de penalty depuis plus de cinq ans. "Ce n’est pas le moment de montrer du doigt, et de dire ce que j’aurais pu faire différemment. Mais quand on ne gagne pas le trophée à la fin, c’est que l’on n’a pas tout bien fait" a ensuite réagi Solskjaer sur BT Sport. Avant de reconnaître que, malgré la deuxième place en Premier League, la saison n’était "pas réussie". Il va falloir que la prochaine le soit…


>