Bayern Munich : Coutinho renaît en Bavière

Reuters

Quand en janvier 2018, Philippe Coutinho décidait de quitter Liverpool pour le FC Barcelone, un seul rêve guidait ses choix : remporter la Ligue des Champions. En mai 2019, 18 mois après ce transfert record (120 M€), un seul sentiment habitait le Brésilien : le regret. Et comment pouvait-il en être autrement ? Il y a des choix judicieux et gagnants. D’autres chaotiques et perdants. Celui de Coutinho entre dans la seconde catégorie à n’en pas douter. Car en plus d’avoir vu son ancien amour triompher en Ligue des Champions, Coutinho a surtout perdu son football en Catalogne. Exit le joueur virevoltant, décisif et capable des plus beaux gestes. Sous la tunique blaugrana, et à l’exception de quelques matchs, Coutinho n’a été que l’ombre de lui-même. Un an de déception qui a poussé les dirigeants catalans à prendre une décision aussi compliquée que lourde de sens : se séparer de l’international auriverde. L’ancien crack est devenu flop. Une aubaine pour le Bayern Munich qui a aussitôt flairé le bon coup… 

Nous avons d’un côté, une équipe en fin de cycle avec les départs de Franck Ribéry, Arjen Robben et Rafinha. D’un autre, un top joueur en quête de renaissance. Deux bêtes blessées qui rêvent de se racheter : sur le papier, le mariage entre ces deux parties était écrit d’avance. Sur le terrain, les premiers mois de compétition valident clairement cette union. Est-ce la Bundesliga qui lui sied mieux ou a-t-il tout simplement retrouvé de la confiance ? Toujours est-il que le vainqueur de la dernière Copa America revit sur les pelouses. « Coutinho n’a plus rien à prouver. À tous ceux qui étaient au stade aujourd’hui et tous ceux qui ont regardé le match ont pu constater encore une fois l’incroyable qualité technique qu’il possède avec le ballon. Parfois, on dirait vraiment qu’il est en train de danser avec la balle, il faut le dire ainsi. » Cette sortie est signée de son coach, Niko Kovac, totalement sous le charme. Difficile de ne pas l’être après deux buts et deux passes décisives depuis le début du championnat… 

Un bon départ mais qui demande encore confirmation. Le chemin de la rédemption est encore long pour la nouvelle coqueluche bavaroise. Et ce retour au premier plan doit encore être validé. A commencer dès ce soir face à Tottenham, dernier finaliste de la Ligue des Champions. Une compétition chère à l’intéressé qui rêve désormais de triplé comme le rapporte Sportbild dans sa Une dimanche : « Mein Triple-Traum ». De son côté, Kicker lui a attribué la meilleure note possible, à savoir 1. Le quotidien allemand n’a pas hésité à titrer : « Lewandowski-Coutinho, nouveau duo de rêve pour le Bayern ? » Pour le moment, tout le porte à croire. L’attaquant polonais réalise son meilleur début de saison avec dix buts en six journées et semble s’entendre à merveille avec son nouveau coéquipier. A ce rythme-là, le Bayern Munich devrait rapidement payer les 120 M€ correspondant à l’option d’achat…