Le milliard pour le Barça !

Reuters

Le FC Barcelone n’a pas su convaincre le Paris Saint-Germain de lui vendre Neymar cet été, mais ses finances se portent très bien, rassurez-vous. Le club catalan a tenu jeudi une conférence de presse pour dresser le bilan comptable de la saison écoulée et présenter ses prévisions budgétaires pour la prochaine. Et les perspectives sont excellentes. Historiques, même.

Alors qu’il a généré 990 millions d’euros de revenus lors de l’exercice 2018-2019, le FCB annonce qu’il dépassera la barre du milliard d’euros (1,047 Md€) en 2020. C’est du jamais-vu tous sports confondus et un an plus tôt que prévu par Josep Maria Bartomeu. Même les puissantes franchises de NBA ou NFL ne font pas mieux, a précisé Oscar Grau, le directeur général blaugrana.

C’est mieux que les franchises NBA et NFL

Malgré les arrivées d’Antoine Griezmann (120 M€) et Frenkie de Jong (75 M€), le Barça est parvenu à alléger sa masse salariale de 3% (de 525 à 507 M€) en se séparant de plusieurs joueurs dont Philippe Coutinho, prêté au Bayern Munich. Une stratégie qui lui a permis de rester dans les clous du fair-play financier - ce qui aurait été plus compliqué si "Ney" était revenu au Camp Nou.

Résultat: le profit net du Barça (après impôts, donc), qui est cette année de 5 millions d’euros, devrait grimper à 11 millions d’euros à l’issue de la saison qui vient de débuter. "Si nous n’avions pas recruté de joueurs, nous aurions présenté un bénéfice plus élevé, a expliqué Oscar Grau. Mais notre but est d’avoir la meilleure équipe possible avec une stabilité financière." C’est réussi.