Mercato - Insigne à Toronto, c'est fait !

Reuters

Le capitaine de Naples Lorenzo Insigne, en fin de contrat, quittera le club italien à l'issue de la saison pour rejoindre le championnat nord-américain de football, sous les couleurs du Toronto FC, a annoncé samedi le club canadien. Lorenzo Insigne, 30 ans, a signé un contrat de quatre ans à compter du 1er juillet. Dans une courte vidéo diffusée sur le compte Twitter du club de MLS, l'Italien s'est dit "heureux de cette nouvelle aventure". "C'est un jour historique pour notre club. Lorenzo est un attaquant de classe mondiale au sommet de sa carrière", a déclaré le président du Toronto FC Bill Manning dans un communiqué. Joueur emblématique du Napoli, club où il a été formé et où il a passé la quasi-totalité de sa carrière, à l'exception de quelques saisons en prêt au début, le champion d'Europe italien n'a pas trouvé d'accord financier pour prolonger avec le club de Campanie

En rejoignant Toronto, il signe un contrat au long cours avec des émoluments évalués à quelque 11,5 millions d'euros par saison (hors bonus), selon la presse italienne. Soit le triple de ce qu'il touche actuellement à Naples et ce qui fera de lui le joueur le mieux payé de l'histoire de la MLS. Ce départ en MLS va poser la question de son statut en équipe d'Italie où il est un titulaire indiscutable sur l'aile gauche, membre de l'équipe-type de Roberto Mancini sacrée championne d'Europe en juillet dernier. Son activité et sa qualité technique, avec notamment ses redoutables frappes enveloppées qui sont sa marque de fabrique, en font un élément indispensable sur le terrain. L'équipe d'Italie, si elle se qualifie pour le Mondial-2022 en s'extirpant des barrages (contre la Macédoine du Nord, puis le Portugal ou la Turquie en mars), pourrait y perdre un précieux cadre (53 sélections, 10 buts) pour le Qatar. 

Interrogé sur le sujet samedi par l'hebdomadaire italien Sportweek, le sélectionneur italien n'a toutefois pas fermé la porte: "Pour le moment, il joue à Naples et il y jouera jusqu'en juin. Je ne sais pas ce qui arrivera, la Coupe du monde est en novembre, cela reste assez proche", souligne Mancini. Le Napoli reste dans la bataille pour le scudetto, un titre de champion que le club n'a remporté que deux fois (1987, 1990), à l'époque où Diego Maradona faisait les beaux jours du stade San Paolo. Reste à savoir comment les tifosi vont accueillir la nouvelle: première réponse dès dimanche avec le match de Serie A contre la Sampdoria.

 

Insigne, l'argent plutôt que l'ambition ?


>