Manchester United et Bâle prennent une belle option

Reuters

Comme dans de nombreux stades en ce moment, le huis clos était de rigueur ce jeudi au Linzer Stadion. Mais cela n'a visiblement pas du tout perturbé Manchester United. Un cran au-dessus de leurs hôtes, les Red Devils l'ont emporté avec la manière face au LASK ce jeudi (0-5) en 8eme de finale aller de la Ligue Europa. Mis sur de bons rails par Odion Ighalo (28eme), les protégés d'Ole Gunnar Solskjaer se sont mis à l'abri grâce à Daniel James (58eme) et Juan Mata (82eme), puis ont alourdi la note par l'intermédiaire de Mason Greenwood (92eme) et d'Andreas Pereira (93eme). Une semaine avant la manche retour, qui se déroulera à Old Trafford, United semble donc avoir un pied et quatre orteils en quarts. Pour le club autrichien en revanche, la belle aventure paraît sur le point de toucher à son terme.

 

 

 

 

 

 

Bâle foudroie la Diva capricieuse

 

 

Voir les Mancuniens s'imposer largement sur la pelouse du Petit Poucet des 8emes n'est, en soi, pas vraiment une surprise. La nette victoire de Bâle est d'ailleurs bien plus étonnante. Les Suisses - dont le championnat est actuellement suspendu en raison de l'épidémie de coronavirus - ont rossé l'Eintracht Francfort à la Commerzbank-Arena (0-3). Samuele Campo a débloqué la situation sur coup-franc (27eme), avant de délivrer une passe décisive à l'attention de Kevin Bua (73eme). Fabian Frei a clos la marque en fin de partie (85eme). Les Bebbi aborderont le match retour (qui aura aussi lieu à Francfort !) avec une avance a priori confortable. Elle l'est en tout cas plus que celle prise par le Basaksehir. Porté par le soutien de ses supporters, le club stambouliote s'en est remis à un penalty transformé par Edin Visca (88eme) pour disposer de Copenhague (1-0).