Ligue Europa : Nice reste dans le coup

La soirée a été très particulière, jeudi. Nice a encore été frappé par le terrorisme et l’OGCN a dû se produire le soir même de l’attentat de la Basilique Notre-Dame de l’Assomption. Quatre ans après le drame de la Promenade des Anglais (86 morts), la cité azuréenne a de nouveau été touchée par trois décès. Mais on a quand même joué à l’Allianz Riviera après avoir un temps envisagé de ne pas le faire. Et les hommes de Patrick Vieira ont mis un point d’honneur à gagner.

Confrontés à la modeste formation de l’Hapoël Beer-Sheva, les Aiglons ont pris trois points précieux en l’emportant sur la plus courte des marges (1-0). Après la raclée de la semaine passée face au Bayer Leverkusen (2-6), Nice avait déjà réagi en faisant front contre Lille (1-1), dimanche en Ligue 1. Les Niçois avaient ouvert la marque mais n’avaient pu conserver leur avantage bien longtemps. Yilmaz avait répondu à Dolberg seulement 8 minutes après. Jeudi soir, ils ont tenu.

Atal retrouve ses jambes, Benitez s’est rattrapé

Gouiri a fait trembler les filets à la 23eme minute et mis les siens sur la bonne voie. L’OGCN aurait pourtant dû l’emporter avec une marge plus conséquente pour éviter de se faire peur comme cela s’est produit face aux Israéliens. Les joueurs de Vieira ont affiché une belle maîtrise, sont bien entrés dans leur rencontre au contraire de leur dernière sortie en C3. Atal retrouve ses jambes de jeu et l’a montré après son retour de blessure. Le piston droit du 3-4-3 élaboré par le coach azuréen a notamment servi Gouiri sur l’unique réalisation après avoir placé une accélération tranchante sur son flanc et avoir effacé joliment Goldberg. En vue, l’Algérien s’est illustré comme Gouiri qui aurait pu corser l’addition (67eme), comme Dolberg (75eme), idéalement servi par Thuram, autre satisfaction de la soirée.

Les quatre équipes du groupe à 3 points


Durant sa demi-heure passée sur le pré, Reine-Adélaïde, transfuge de Lyon, a montré des choses intéressantes. Benitez a brillé également. En grande souffrance il y a une semaine lors de la déculottée contre Leverkusen, le dernier rempart s’est rattrapé. L’Argentin a évité une nouvelle déconvenue en repoussant des pieds un tir de Josué à la 45eme. Et même si Varenne était hors-jeu, Benitez a écarté la tête de l’adversaire français de l’équipe israélienne à la toute dernière seconde. Vieira a bien géré les choses et fait tourner son effectif qui remettra le couvert, dimanche après-midi à Angers.

Surtout, le bilan comptable est excellent. Bien mal embarqué suite à son cuisant revers en Allemagne, l’OGC Nice a accueilli une superbe nouvelle en provenance de République tchèque. Le Slavia Prague a en effet pris le meilleur sur Leverkusen (1-0) de manière surprise. Résultat : les quatre équipes du groupe C de Ligue Europa affichent toutes 3 points après deux journées. De quoi toujours envisager de sortir de la poule. En une semaine, Nice s’est refait la cerise et a redressé la tête malgré un contexte très pesant.