L'Inter de justesse, l'Atalanta dans l'histoire

L’Atalanta l’a fait. Contrairement à Getafe, qui avait craqué sur le fil en Liga en vue d’une présence historique en Ligue des champions, la formation italienne a elle tenu bon en clôture de la Serie A. Bergame restait sur quatre victoires et un nul à Turin la semaine passée et a conclu en beauté sa saison dimanche, en dominant Sassuolo à domicile (3-1).

Un succès pas forcément évident à décrocher puisque c’est Domenico Berardi qui avait ouvert le score pour les visiteurs (0-1, 19e). Mais l’inévitable Duvan Zapata, du menton (1-1, 35e), puis Alejandro Gomez (2-1, 53e) et Mario Pasalic (3-1, 65e) ont su renverser la vapeur, les deux derniers buts intervenant après le carton rouge récolté par Berardi juste avant la pause (45e+5).

L'incroyable sauvetage de D'Ambrosio

Si l’Atalanta a validé sa troisième place, pour rejoindre la Juventus Turin et Naples en C1, l’Inter Milan a bien failli ne pas l’imiter. Opposés à Empoli, un 17e qui luttait pour sa survie, les Nerazzurri ont dû attendre la deuxième période pour débloquer la situation, par Keita Baldé (1-0, 51e). Mais, lors d’un match au scénario fou, Hamed Traoré a égalisé (1-1, 76e) un quart d’heure après un penalty manqué par Mauro Icardi (61e).

A cet instant, Empoli était sauvé et l’Inter privée de C1 puisque l’AC Milan menait sur le terrain de Spal (2-3, score final). Radja Nainggolan, en renard des surfaces, a alors redonné tardivement l’avantage aux Lombards (2-1, 81e), avant les deux catastrophes évitées durant les toutes dernières minutes: ce sauvetage insensé de Danilo D’Ambrosio (89e), détournant un tir à bout portant sur sa barre, et l’arrêt réflexe de Samir Handanovic devant Salih Ucan (90e+3).

Finalement victorieuse, la troupe de Luciano Spalletti verra bien la Ligue des champions, elle aussi, au détriment de l’AC Milan, encore relégué en Ligue Europa. Le constat vaut également pour l’AS Rome, qui s’est bien imposée devant Parme (2-1) pour la dernière de Daniele De Rossi, mais qui avait besoin de deux défaites de l’Atalanta et l’Inter pour revoir la C1. Empoli, pour un petit but, est pour sa part relégué en Serie B. Cruel final.