Ligue 1 : L’équipe type de la 11ème journée

Panoramic

Danijel Subasic

Si l’AS Monaco a ramené trois points de son déplacement à Reims, elle les doit à son portier croate, éblouissant sur sa ligne avec deux parades déterminantes dans la partie. La première sur un face à face avec De Préville, la seconde sur une frappe déviée de Charbonnier.

Alexandre Coeff

Milieu de formation repositionné latéral droit, le joueur du Gazélec a livré une partition convaincante contre Nice, récompensée par une passe quasi-décisive sur le troisième but des Corses.

Thiago Silva

Propre dans ses interventions, intelligent dans ses placements… Thiago Silva a fait du Thiago Silva contre Saint-Etienne, sans jamais sembler souffrir face à des attaquants stéphanois pas forcément inspirés sur la pelouse du Parc des Princes.

Samuel Umtiti

Auteur d’un sauvetage sur sa ligne juste avant le deuxième but lyonnais, le capitaine de l’OL n’a pas eu beaucoup de travail en première période, la faute à des Toulousains sans imagination. Il a en revanche été plus mis à contribution par la suite, sans jamais sembler être en difficulté.

Layvin Kurzawa

Le latéral parisien est toujours monté à bon escient dans son couloir, n’hésitant pas à prendre l’espace quand il en avait l’opportunité. Au final, plusieurs montées dangereuses, une tête dégagée en catastrophe par Bayal Sall et l’ouverture du score en première période (23e), son premier but sous la tunique du PSG.

Lassana Diarra

Comme souvent, il fut le Marseillais le plus en vue contre Lille. Indispensable devant la défense, il a participé à l’élaboration des actions tout en contrôlant le milieu en récupérant plusieurs ballons importants.

Jérémy Toulalan

Sans une parade décisive du portier rémois Johny Placide (5e), le capitaine de l’ASM aurait marqué son premier but depuis plus d’un an et demi en L1 puisque sa dernière réalisation remontait au 21 février 2013 contre…Reims ! Qu’importe, le milieu de 32 ans a été omniprésent dans l’entrejeu, stabilisant le bloc équipe et ratissant un grand nombre de ballons.

Romain Alessandrini

Le milieu olympien a beaucoup tenté contre Lille, et s’est heurté à Enyeama (55e) avant de déposer un ballon merveilleux dans la lucarne une minute plus tard. Le but de la victoire, qui permet à Marseille de respirer un peu mieux au classement.

Mathieu Valbuena

Pour la première fois buteur en L1 depuis son retour dans l’hexagone, Petit Vélo a tout fait contre Toulouse. Passeur décisif pour Darder (18e) puis buteur d’une frappe précise du droit (69e), Valbuena a signé une prestation digne de ses plus belles heures sous le maillot marseillais avec une influence énorme sur le jeu rhodanien.

Bernardo Silva

Le milieu offensif portugais a allié justesse et précision contre Reims, sans se départir de son sens du but puisqu’il a été l’unique joueur à trouver les filets dans une rencontre emballante (11e). Dans le couloir gauche, il a offert de nombreuses opportunités à ses partenaires, notamment pour Pasalic et Dirar.

Zlatan Ibrahimovic

Cela faisait longtemps que le Suédois n’avait pas proposé un match de cette dimension. Tactiquement, Ibra s’est amusé tantôt en prenant la profondeur, tantôt en redescendant chercher les ballons pour mieux dévorer les espaces ensuite. Très en jambes, il a offert un cavier à Cavani (48e) qui lui a poliment rendu la pareille plus tard (67e).

 


>