Aulas : "Tout est signé" pour la vente de l'OL

Reuters

"On s’est mis d’accord, on s’est tapé dans la main dans la nuit (de dimanche à lundi, NDLR) en visio, et à 03h00 lundi tout était signé", a déclaré M. Aulas, précisant qu'un conseil d’administration avait validé lundi l'opération. Celle-ci prévoit un rachat complet des participations de Pathé et d'IDG (respectivement 19,36% et 19,85% du capital) et une cession progressive de Holnest, la holding familiale de Jean-Michel Aulas, qui détient 27,72% du capital.

Au terme de cet accord, Jean-Michel Aulas, 73 ans, a également précisé qu'il allait conserver son poste pendant "au moins trois ans". "John a souhaité que je reste (...), ce n'était pas une obligation mais un souhait des fans" et de tous ceux qui participent à la vie du club, a-t-il dit. L'Américain a visiblement tenu à rassurer pendant la conférence de presse: "Je suis ici comme ressource", a-t-il plusieurs fois souligné.

"L'OL a construit un incroyable équilibre entre sport et divertissement", notamment avec son stade Arena, a-t-il également souligné.  Le groupe coté en bourse, a-t-il insisté, "a déjà déployé ses ailes au-delà des frontières, c'est une marque connue partout, c'est le vingtième club au monde, je ne vois pas  pourquoi je viendrai tout changer".


>