Ligue 1 Conforama : Genesio premier supporter de Garcia à l'OL

Reuters

"Sidérant". C’est ainsi que qualifie Bruno Genesio le lancement d’une pétition par les supporters de l’Olympique Lyonnais contre la toute fraîche nomination de Rudi Garcia en tant que successeur de Sylvinho sur le banc du club rhodanien.

Quatre mois après son départ en juillet dernier d’un OL, où son contrat n’a pas été prolongé dans les conditions rocambolesques que l’on sait, le technicien, joint en Chine par nos confrères du Progrès, n’est pas du genre à se réfugier dans un quelconque droit de réserve quand il est invité à évoquer son ancien club, qui reste, c’est l’évidence, son club de cœur.

"Il ne sera pas tout seul..."

L’entraîneur du Beijing Guoan n’a pas perdu une miette du début de saison agité entre Rhône et Saône. Et les derniers développements l’incitent à l’optimisme, tant il semble convaincu de la pertinence du choix qui s’est porté sur Rudi Garcia, un confrère avec lequel il reconnaît aujourd’hui avoir eu "des échanges serrés" quand celui-ci menait encore l’OM. Les oppositions toujours brûlantes dans le cadre de « l’Olympico » n’ont pas empêché le respect : "Rudi Garcia est un excellent entraîneur qui a fait ses preuves", assure Genesio.

Le contexte et la structure lyonnaises seront à ses yeux autant d’atouts pour le nouveau venu : "Il va compter sur des joueurs de qualité et des hommes très présents, souligne-t-il. Le président (Jean-Michel Aulas, ndlr) est hyper compétent, Juninho est là, il ne sera pas tout seul." Un Garcia bien accompagné, en dehors comme sur le terrain : "Il a vu l’effectif. Et il le sait. L’OL, c’est 20-22 joueurs de très haut-niveau, et l’OM, un club que j’apprécie beaucoup, depuis deux ans, c’est 14-15 joueurs de très haut-niveau, pas plus."

Un jugement prometteur, qui ne l’empêche pas de nourrir un regret. Celui de ne pas avoir eu l’occasion de collaborer avec Juninho dans son nouveau rôle de directeur sportif : "Il m’aurait appris certaines choses, estime-t-il. Et moi, sans prétention pour son poste, j’aurais pu lui apprendre des trucs. Peu importe, je serai toujours de tout cœur avec l’OL."