Rakitic veut Séville, le Barça veut de l'argent

Reuters
Avez-vous la sensation qu'Ivan Rakitic, pour sa sixième saison déjà au Barça, n'a jamais réussi à retrouver sa magie de Séville ? Si oui, ça ne vient pas totalement de nulle part, même si ce sont surtout ces trois dernières années qui ont précipité le déclin du milieu de terrain croate (voir plus bas). Nostalgique, le vice-champion du monde croate aimerait retrouver son Andalousie à 32 ans. Mais comme l'explique Sport, l'histoire risque malheureusement de ne pas du tout se jouer sur les sentiments...

En effet, Barcelone voudrait répondre tout simplement à l'offre la plus importante qui lui sera faite pour son milieu de terrain, délogé cette saison par Frenkie de Jong. Le bras de fer s'annonce tendu et a déjà commencé depuis longtemps. Rakitic n'a pas digéré d'être imaginé comme une monnaie d'échange afin de récupérer Neymar. C'était le cas en 2019, il n'y a pas de raison que ça ne le soit pas à nouveau en 2020, si besoin. « Il y a des choses qui ne m'ont pas plu, rappelait Rakitic aux journalistes début février. Les gens qui prennent les décisions le savent et nous aussi. J'ai essayé d'accepter certaines choses, c'est le moment de tourner la page. On n'est pas là pour rire et faire des blagues. Le meilleur pour le club doit aussi être le meilleur pour nous. »

Régulièrement tancés par Lionel Messi depuis quelques semaines, sur des sujets divers et variés, les dirigeants (le président Josep Maria Bartomeu et le directeur sportif Eric Abidal) ont décidément les oreilles qui sifflent de toutes parts. Le PSG avait proposé 90 millions d'euros pour Rakitic, qui a aussi fait l'objet d'offres de la part de Manchester United ou en Serie A (Juventus, Inter). Rien n'y fait : l'ancien joueur de Bâle et Schalke veut rester en Liga, quitte à baisser son salaire. Si ce n'est pas Séville, ça pourrait être l'Atlético, qui serait aussi venu aux nouvelles mais pour un transfert à 20 millions d'euros. Les meilleures propositions continuant d'arriver de l'étranger, le Barça devra faire un choix. Rakitic, en fin de contrat en 2021, est en position de force. Si Barcelone veut récupérer de l'argent, ce sera cet été.