Bundesliga : Julian Brandt gagne à être connu

Panoramic

Si pour certains, la reprise du championnat s'est faite les jambes lourdes, cela n'a pas été le cas de Julian Brandt ! Insaisissable dans le derby de la Ruhr face à Schalke 04 (0-4), le milieu du Borussia Dortmund a rayonné avec deux passes décisives et plusieurs actions d'éclat. Un mini-récital qui demande confirmation dès samedi sur la pelouse de Wolfsburg (15h30, sur beIN SPORTS MAX 5). Souvent éclipsé dans l'attaque du Borussia Dortmund par Jadon Sancho, Marco Reus, Erling Haaland ou Thorgan Hazard, Brandt, 24 ans, n'en reste pas moins un formidable détonateur du système offensif du BVB, pour sa première saison du côté du Signal Iduna Park.

Moins décisif, et alors ?

Positionné plus bas sur le terrain que du temps où il évoluait au Bayer Leverkusen, Brandt fait valoir sa polyvalence sous les ordres de son entraîneur suisse Lucien Favre. Un cheminement qui conduit le natif de Brême à jouer parfois plus loin de la surface de réparation et donc à se montrer un peu moins décisif (7 buts et 10 passes décisives contre 10 buts et 17 passes décisives la saison dernière). Pour autant, l'international allemand aux 31 sélections reste une excellente affaire pour le BVB qui l'a recruté contre seulement 25 M€ au dernier Mercato d'été.

Wolfsburg, une vieille connaissance

Dans l'entrejeu très concurrentiel de Dortmund, il est un titulaire inamovible de Lucien Favre depuis le début de l'automne, en Bundesliga comme en Ligue des Champions. Un costume qu'il ne devrait pas quitter avec l'absence prolongée de Marco Reus. Freiné par une blessure à la cheville mi-février, Brandt a en grande partie manqué la double confrontation face au PSG en Ligue des Champions. Un contretemps venu stoppé une campagne de C1 très réussie pour lui (2 buts et 3 passes décisives). Ce week-end face à Wolfsburg, un club où il est arrivé à l'âge de 15 ans pour parfaire sa formation, Julian Brandt aura à coeur de s'illustrer. Pour peut-être faire parler enfin un peu plus de lui.

Julian Brandt