WTA - Strasbourg : Cornet et Sabalenka assurent, pas d'exploit pour Parmentier

Les Bleues auront deux représentantes en 8emes de finale du tournoi de Strasbourg. Comme Clara Burel la veille, Alizé Cornet a elle aussi validé son billet pour le tour suivant, ce lundi, sur la terre battue alsacienne, après son succès en deux sets face à Polona Hercog (6-3, 6-4, 1h36 de jeu). Classée un rang derrière son adversaire du jour au classement WTA (Cornet est 51eme, Hercog, 50eme), la Niçoise a eu le mérite de savoir conserver le fil malgré un nombre impressionnant de breaks des deux côtés dans les premiers jeux des deux sets. La 51eme mondiale, qui faisait ses débuts sur terre battue à cette occasion (il n'avait plus joué depuis son élimination à l'US Open), a ainsi perdu quatre fois son service et la Slovène à six reprises lors de cette rencontre du 1er tour extrêmement décousue. Fixée sur son objectif, Cornet a su néanmoins mener à chaque fois 4-2 et conserver son avance jusqu'au bout.

Un gros morceau pour Cornet au deuxième tour


Avant un éventuel quart de finale contre sa jeune compatriote, la Niçoise, qui n'avait pas caché dimanche son agacement à propos du laxisme que lui inspire la manière avec lequel les organisateurs font respecter le protocole sanitaire devra d'abord se débarrasser de l'une des favorites du tournoi Elena Rybakina. La première sortie de la Kazakhe classée au 18eme rang mondial laisse toutefois penser qu'il y aura un coup à jouer pour la lauréate 2013 du tournoi. Quelques heures avant sa qualification, la tête de série numéro 5 a en effet traversé tout sauf un long fleuve tranquille (7-5, 6-4 et 5-3 pour la Belge dans le premier set) avant de se défaire de la Belge, pourtant classée au-delà des cent premières places à la WTA.


Parmentier, hiérarchie respectée 


Pas d'exploit pour Pauline Parmentier. Sans surprise, le tournoi de Strasbourg s'est arrêté d'entrée pour la Nordiste, à qui le tirage au sort avait réservé la Polonaise Magda Linette, beaucoup mieux classée qu'elle et qui a fait respecter la hiérarchie plutôt aisément. Victorieuse en deux sets (6-4, 6-3, 1h15 de jeu), la 35eme mondiale a tout de suite montré pourquoi la joueuse française invitée en Alsace par les organisateurs avait tout à craindre de son adversaire du jour. Linette, balayée au 3eme tour à l'US Open par l'une des têtes de série l'Estonienne Anett Kontaveit (n°14), a tout de suite pris le large face à une Parmentier désormais 162eme mondiale et qui n'avait plus participé à une épreuve du circuit WTA depuis le mois de février, à Saint-Pétersbourg (elle s'était arrêtée au deuxième tour des qualifications).

Et maintenant direction Roland-Garros pour Parmentier


Toujours en quête de sa première victoire en 2020, tournois ITF excepté, la Française a tenté de réagir à 5-1 contre elle dans le premier set, mais revenue à 5-4, elle a de nouveau lâché du lest. La première manche en poche, la Polonaise a alors redémarré le deuxième set comme elle avait entamé le premier, avec un seul break cette fois à son actif mais beaucoup moins de résistance de la part de Parmentier, incapable de combler ce break de retard quand elle avait su prendre à deux reprises en fin de manche précédente le service de son adversaire pour se relancer. Place maintenant à Roland-Garros pour « Popo ». A Paris, la 8eme de finaliste 2014 bénéficiera là encore d'une wild card pour pouvoir intégrer directement le tableau final. A 34 ans, elle pourrait effectuer sa dernière apparition Porte d'Auteuil (la 16eme), elle qui n'a manqué aucune édition depuis 2005.


Sabalenka continue, pas Stephens


Tête de série n°4 du tournoi alsacien, Aryna Sabalenka n'a pas connu trop de difficultés pour se défaire d'Ellen Perez, la qualifiée australienne. La Biélorusse s'est imposée 6-4, 6-3 en 1h09. Dans chaque set, Sabalenka a mené 3-1, avant que Perez ne débreake, puis perdre de nouveau son service. Elle sera opposée à la Russe Blinkova au tour suivant. En revanche, le tournoi est déjà terminé pour la tête de série n°8, Sloane Stephens, tombée en trois sets face à la Japonaise Nao Hibino : 6-2, 3-6, 6-1 en 1h46. L'Américaine a notamment commis onze doubles-fautes lors de cette partie où il y a eu treize breaks sur les seize premiers jeux ! La Japonaise a finalement eu le dernier mot en tenant sa mise en jeu dans la dernière manche, tout en breakant à 1-0 et 3-0.

(Avec A.S.)

WTA WTA Strasbourg STRASBOURG (France, WTA International, terre battue, 225 500€)
Tenante du titre : Dayana Yastremska (UKR)

Deuxième tour
Bertens (PBS, n°3) - Ostapenko (LET)
Diyas (KAZ) - Hibino (JAP)
Burel (FRA, WC) - Zhang (CHN, Q)
Cornet (FRA) - Rybakina (KAZ, n°5) 

Alexandrova (RUS, n°7) - Siniakova (RTC)
Blinkova (RUS) - Sabalenka (BIE, n°4)
Teichmann (SUI) - Pavlyuchenkova (RUS)
Linette (POL) - Svitolina (UKR, n°2)

Premier tour
Bertens (PBS, n°3) - Bye
Ostapenko (LET) bat Davis (USA) : 6-2, 6-3
Diyas (KAZ) bat McHale (USA, Q) : 6-7 (4), 7-5, 7-6 (3)
Hibino (JAP) bat Stephens (USA, n°8) : 6-2, 3-6, 6-1

Burel (FRA, WC) bat Bondarenko (UKR) : 3-6, 6-1, 6-4
Zhang (CHN, Q) bat Tomljanovic (AUS) : 3-6, 6-4, 6-2
Cornet (FRA) bat Hercog (SLO) : 6-3, 6-4
Rybakina (KAZ, n°5) bat Minnen (BEL, Q) : 7-5, 6-4

Alexandrova (RUS, n°7) bat Sanders (AUS, LL) : 6-1, 6-0
Siniakova (RTC) bat Pera (USA) : 4-6, 7-6 (3), 6-1
Blinkova (RUS) bat Goerges (ALL, LL) : 6-1, 6-2
Sabalenka (BIE, n°4) bat Perez (AUS, Q) : 6-4, 6-3

Teichmann (SUI) bat Anisimova (USA, n°6) : 6-2, 6-3
Pavluychenkova (RUS) bat van Uytvanck (BEL) : 6-3, 7-5
Linette (POL) bat Parmentier (FRA, WC) : 6-4, 6-3
Svitolina (UKR, n°2) - Bye