WTA - Séoul : Première finale depuis 2018 pour Mladenovic

Kristina Mladenovic ne va pas regretter d’avoir passé Noël en Corée du Sud. Présente à Séoul pour le tournoi WTA 125 organisé dans la capitale coréenne, la Française a réalisé une performance inédite depuis quasiment quatre ans. Alors que sa dernière finale sur le circuit principal remonte à son revers en deux manches sèches face à Petra Kvitova à Saint-Pétersbourg en février 2018, la native de Saint-Pol-sur-Mer est parvenue à prendre le meilleur sur la Russe Ekaterina Kazionova pour s’offrir l’opportunité de remporter un troisième trophée, quand bien même dans la catégorie la moins prestigieuse mise en place par la WTA. Pour cela, l’actuelle 98eme mondiale a toutefois eu besoin de trois manches en raison d’un début de match assez compliqué. En effet, après avoir su effacer à deux reprises le break pris par la 356eme mondiale, la tête de série numéro 1 du tournoi a eu moins de répondant.

Mladenovic touche au but


En effet, Ekaterina Kazionova n’est pas tombée une fois de plus dans le piège. Celle qui n’a qu’une seule apparition sur le circuit principal, avec une élimination au premier tour des qualifications à Nur-Sultan en septembre dernier, a alors enchaîné trois jeux de suite pour empocher le premier set. Dos au mur, Kristina Mladenovic a pris d’entrée le service de son adversaire mais cette dernière a immédiatement réagi pour ensuite prendre les commandes. Une nouvelle série de breaks a alors commencé pour s’achever à quatre jeux partout. Plus incisive alors que le jeu décisif se rapprochait, la Française a su breaker à nouveau pour recoller à une manche partout dès la première occasion. Dans la dernière manche, à deux reprises, Kristina Mladenovic a cru avoir fait le plus dur en prenant le service d’Ekaterina Kazionova. Mais cette dernière a fait son retard à chaque fois pour emmener la Tricolore au jeu décisif. Un tiebreak très rapidement maîtrisé par Kristina Mladenovic mais cette dernière a vacillé au moment de conclure. Ce n’est qu’à la troisième balle de match qu’elle y est parvenue (3-6, 7-5, 7-6 en 2h39’). En finale, la Française retrouvera la Chinoise Lin Zhu, tête de série numéro 2.

>