WTA - Rabat : Mladenovic s'est arrachée

panoramic
Il y aura deux Françaises en huitièmes de finale à Rabat. Kristina Mladenovic a rejoint Clara Burel en battant Tessah Andrianjafitrimo en fin de programme dans le choc 100% tricolore. "Kiki" n'avait plus gagné un match dans le tableau principal d'un tournoi WTA depuis fin septembre à Nur-Sultan. Elle a enfin mis un terme à cette triste série, mais que ce fut dur face à une joueuse pourtant moins bien classée (142eme contre 110eme) : 6-3, 3-6, 7-6 après 3h01 de jeu, dans un match à 19 doubles-fautes et 14 breaks au total. Mladenovic a globalement dominé le premier set (4-1, 5-2) et l'a emporté 6-3 après un quatrième break. Mais Andrianjafitrimo (23 ans) lui a rendu la pareille dans le deuxième (trois breaks, dont un dernier à 5-3 sur sa quatrième occasion). Et tout s'est donc joué dans le troisième set. Un set à suspense où "Kiki" a breaké d'entrée puis s'est fait débreaker dans la foulée (1-1), puis c'est Andrianjafitrimo qui a pris le service adverse avant de perdre son avance immédiatement (4-4). Les deux joueuses ont donc dû se départager au tie-break, et Mladenovic, après avoir mené 5-1 et manqué deux balles de match, a vu son adversaire se procurer une balle de match à 7-6. Mais Andrianjafitrimo a finalement perdu trois points de suite et permis à "Kiki" de gagner 9-7.


Burel prend engrange de la confiance


De son côté, Clara Burel (21 ans), classée 95eme à la WTA, s'est qualifiée au détriment de la Hongroise Panna Udvardy, 88eme. Elle l'a emporté en deux tie-breaks et 2h01 : 7-4 puis 7-3. Burel a pourtant mal entamé la rencontre, se retrouvant menée 4-1, mais elle a bien réagi en remportant quatre jeux de suite... avant de perdre à nouveau son service et devoir sauver une balle de set 4-5. Une balle de set qu'elle a sauvée, et les deux joueuses ont donc dû se départager au tie-break. La Française l'a mené quasiment de bout en bout et l'a remporté 7-4. Dans la deuxième set, Burel a mené 3-1, puis s'est fait débreaker (3-3), avant d'être menée 6-5, mais Udvardy a craqué au moment de servir pour le set (6-6). Une fois de plus, il a fallu disputer un jeu décisif, et Burel l'a gagné 7-3 sans trembler. La voici donc en huitièmes de finale, où elle défiera l'Italienne Bronzetti (83eme).

Paquet fait ses valises


En revanche, le tournoi est terminé pour Chloé Paquet, la 102eme mondiale, qui n'a rien pu faire contre la 50eme et tête de série n°4, Mayar Sherif. L'Egyptienne s'est imposée 6-0, 6-2 en 1h12 au terme d'un match où elle a déroulé dans le premier set, puis a été accrochée jusqu'à 2-2 dans le deuxième (deux breaks de chaque côté), avant de prendre le large. Elle affrontera l'Américaine Liu au tour suivant, alors que Paquet va désormais prendre le chemin de Roland-Garros, où elle entre directement dans le tableau principal. A noter également la qualification de la tête de série n°5, Anna Bondar, en trois sets et 2h46 face à Cristiana Ferrando : 6-4, 3-6, 7-5 après avoir été menée 3-1 dans le troisième set. Ca passe aussi pour la n°2, Alja Tomljanovic, qui s'est défaite d'Anna Karolina Schmiedlova sur le score de 7-5, 6-2 en 1h56 dans un match à neuf breaks.

>