WTA - Parme : Sakkari lâche encore un set et se qualifie en demies

Panoramic


Troisième victoire consécutive en trois manches pour Maria Sakkari. Ce jeudi, la Grecque, 7eme joueuse mondiale, bénéficiaire d'une wild card et tête de série n°1, s'est qualifiée pour les demi-finales du tournoi WTA 250 de Parme en Italie, sur terre battue, après sa victoire contre la Belge Maryna Zanevska, 97eme joueuse mondiale, en trois sets (2-6, 6-4, 6-4) et 2h22 de jeu. Dans la première manche, après les trois premiers jeux, la Grecque a ensuite cédé ses trois derniers services. Les deux premiers malgré une première balle sauvée à chaque fois. Menée 5-1, Maria Sakkari a sauvé deux balles de set avant de débreaker une première fois. Un sursaut d'orgueil qui n'aura servi à rien. Car, dans la foulée, la Belge a donc conclu, sur l'ultime service de son adversaire, pour empocher cette première manche (6-2).

Sakkari a eu quatre balles de match


Dans la deuxième manche, à 2-2, c'est, cette fois, la mieux classée des deux qui a alors effectué le double-break, malgré une première balle sauvée par son adversaire du jour à 4-2. Au moment de servir pour égaliser à une manche partout, la 7eme joueuse mondiale a sauvé une balle de break avant de s'incliner sur la deuxième pour perdre l'un de ses deux avantages. Ce n'était que partie remise pour la bénéficiaire d'une wild card. Si elle a bien failli conclure sur le service de sa concurrente, la tête de série n°1 a fini par le faire sur sa propre mise en jeu pour égaliser à une manche partout (6-4). Enfin, dans la troisième et dernière manche, jusqu'à 3-3, seule Maryna Zavevska a remporté un service. Ce festival de breaks avait bien failli se poursuivre, mais la Grecque avait su sauver trois nouvelles balles de break pour égaliser à 3-3. Et finalement, au pire des moments, soit à 4-4, et malgré une première balle sauvée, la moins bien classée des deux a cédé un ultime service. Dans la foulée, Maria Sakkari a sauvé une balle de débreak, mais elle a fini par avoir enfin le dernier mot, après un total de quatre balles de match (6-4). Qualification également pour la Roumaine Ana Bogdan, 53eme joueuse mondiale et tête de série n°6, après sa victoire contre sa compatriote Irina-Camelia Begu, 32eme joueuse mondiale et tête de série n°3, en deux manches (6-2, 7-6 (6)) et 1h58 de jeu.

>