WTA - Masters : Moretton et les Bleues félicitent Garcia

Panoramic


Avant de mettre le cap sur Le Portel et le bouillant Chaudron nordiste, où les Bleues joueront ce week-end face aux Pays-Bas leur avenir en Billie Jean King Cup (en cas de défaite contre les Néerlandaises, la France serait reléguée en deuxième division), Caroline Garcia a écrit mardi à 29 ans la plus belle page de sa carrière en remportant le Masters WTA, à Fort Worth (Texas). Avant que la Lyonnaise n'inscrive à son tour son nom au palmarès de cette compétition qui est assurément l'une des plus prisées sur le circuit féminin avec les quatre tournois du Grand Chelem, seule une Française - Amélie Mauresmo en 2005 - était parvenue à soulever le prestigieux trophée. Cela valait bien les félicitations du patron du tennis français Gilles Moretton dans un communiqué. Le président de la FFT se dit ravi d'accueillir la native de Saint-Germain-en-Laye dans la légende du tennis français. "Je tiens à féliciter Caroline pour ce magnifique titre au Masters, qui lui permet d’entrer dans la légende du tennis français. Ce titre, obtenu au terme d’un superbe parcours, vient couronner une magnifique saison, récompensant ainsi son travail et son abnégation. Caroline est un modèle d’exigence et de détermination pour tous. Je lui souhaite beaucoup de réussite pour la saison prochaine, avec de nombreuses autres victoires."

Cornet : "T'es une immense championne !"


Moretton assure au passage que l'équipe de France ne manquera pas de "fêter ça au Portel pour les play-offs de la Billie Jean King Cup avec l’équipe de France". L'héroïne de cette fin de saison rejoindra ses coéquipières dans le Nord mercredi en seconde partie de journée. Alizé Cornet, Diane Parry et Chloé Paquet sont en effet déjà sur place, elles. Et c'est d'ailleurs depuis le Chaudron du Portel qu'elles ont à leur tour tiré leur chapeau à leur compatriote et chef de file. "C'est grand, c'est immense, franchement, on est hyper fières de toi, et on espère te récupérer quand même dans un bon état pour ce week-end. En tout cas, bravo, t'es une immense championne !", déclare ainsi Cornet, tandis que le capitaine des Bleues Julien Benneteau rappelle que "gagner le Master est quelque chose de fort" et que cela "restera à jamais gravé dans l'histoire du tennis français." La fête qui s'annonce au Portel ainsi que l'accueil d'un public nordiste chauffé à blanc également.

>