Ligue Europa : Quel tirage pour Lille ?

Lille peut nourrir des regrets. Auteur d'un début de parcours intéressant en Ligue Europa, le LOSC s'est raté lors de la 6eme et dernière journée de la phase de groupes et a donc dû se contenter de la 2eme place du groupe H, derrière l'AC Milan. De ce fait, en laissant la 1ere place leur échapper lors de leur défaite au Celtic (3-2), les Nordistes ont raté une belle opportunité d'éviter un gros morceau au prochain tour, et donc se frayer un chemin bien plus favorable.

Du coup, c'est du lourd qui est promis aux coéquipiers de Mike Maignan en février prochain, avec possiblement Tottenham, le Bayer Leverkusen, Manchester United, Naples, Leicester, l'AS Rome ou encore Arsenal, pour ne citer qu'eux, comme adversaire potentiel. La donne sera donc bien différente ce lundi à Nyon (Suisse), à partir de 13h, pour les joueurs de Christophe Galtier, ce dernier assumant pleinement avoir fait tourner en Ecosse à cause des échéances rapprochées en championnat.

Un tirage des plus ouverts


« Je le répète encore, sans chercher d'excuses, s'il avait fallu obtenir une qualification ici, j'aurais fait différemment. Aurait-on obtenu un autre résultat ? On ne peut pas le savoir. (...) Et je n'ai pas de préférence pour le tirage car on aura un premier de groupe ou une équipe reversée de Ligue des Champions », confiait d'ailleurs ce dernier jeudi dernier, à l'issue de la défaite des siens au Celtic Park. Si l'entraîneur de Lille n'a pas de préférence, Cheikh Niasse rêvait, lui, de Manchester United.

Mathématiquement, suivant certaines contraintes lors du tirage au sort, c'est Villarreal, entraînée par Unai Emery, l'adversaire le plus probable pour les Dogues, puis le Shakhtar Donetsk, mais les écarts sont minimes vu les clubs encore présent à ce stade de la compétition. A l'inverse, malheureusement pour Niasse, les Red Devils et l'Ajax Amsterdam sont les deux équipes qui ont le moins de chance de tomber. Désormais, rendez-vous dans quelques heures pour savoir le gros morceau dont héritera l'actuel leader de la Ligue 1.


>