Ligue Europa : Lyon renverse tout à Prague !

Reuters

Peter Bosz a dû apprécier. Pour un retard de 90 secondes à sa causerie, l’entraîneur de l’OL avait sanctionné Lucas Paqueta en le laissant sur le banc au coup d’envoi de ce Sparta Prague-Lyon, affiche du groupe A de la 3e journée de Ligue Europa.

Le technicien néerlandais, après avoir affirmé son autorité sur le talentueux milieu brésilien, s’est régalé de voir ce dernier exploser de joie, lui qui est entré sur le terrain au début de la seconde période (46e). Le coup de pique avait fonctionné, Paqueta venait d’inscrire le but vainqueur.

Un moment difficilement imaginable alors qu’Haraslin avait frappé deux fois, en un quart d’heure pour le Sparta. Sur l’ouverture du score, Denayer prenait à contre-pied Lopes (1-0, 4e) avant que le gardien des Gones ne couvre pas suffisamment son premier poteau  (2-0, 19e).

Boateng, l’ancien pilier du Bayern, sonna la révolte des Lyonnais avec cette longue passe millimétrée pour Toko Ekambi (1-2, 42e). Aouar enchaîna d’une reprise appliquée (2-2, 53e) avant la frappe direction lucarne de Paqueta (2-3, 67e).

Un boulevard pour les 8e

L’expulsion du défenseur Gusto, pour un deuxième jaune (74e), ne brisa pas l’élan des coéquipiers de l’OL, bien au contraire. Toko Ekambi, qui avait commencé son match avec un duel perdu (18e), connut plus de réussite avec un enchaînement contrôle du visage et plat du pied gauche (2-4, 88e).

Le troisième but slovaque signé Krejci, heureusement pour les Lyonnais, fut inscrit au-delà du temps additionnel (3-5, 90e + 6). Ce succès renversant conforte l’OL à la première place de son groupe (9 points), cinq longueurs devant son adversaire du soir. Les Rangers, troisièmes, comptent trois unités.


>