Ligue Europa : Leicester se méfie

Attention aux clubs ukrainiens ! Le Real Madrid l’a appris à ses dépens mercredi soir en s’inclinant à domicile face au Shakhtar Donetsk en ouverture de la saison de Ligue des champions (2-3). Le mois dernier, les champions d’Ukraine avaient été tenus en échec par le Zorya Luhansk (2-2), adversaire de Leicester jeudi soir (21h), pour le compte de la première journée du groupe G de la Ligue Europa, où évoluent aussi Braga et l’AEK Athènes. "On s’attend à un match vraiment très dur, anticipe Brendan Rogers en conférence de presse. On a regardé leurs matchs contre le Dynamo Kiev (1-1) et le Shakthar, ils jouent en losange et ils l’utilisent bien. C’est l’une des meilleures équipes d’Ukraine et ils seront confiants. Et ils ont accumulé de l’expérience au cours de sept dernières années."

"Pour beaucoup de joueurs, c'est nouveau"


Et si les Ukrainiens fréquentent au moins les tours de qualification de la Ligue Europa sans discontinuer depuis 2014, les Foxes disputent eux seulement la cinquième campagne européenne de leur histoire, et retrouvent la scène continentale pour la première fois depuis leur quart de finale de Ligue des champions, perdu face à l’Atlético de Madrid (1-1 ; 0-1), en 2017. "Pour beaucoup de joueurs, c’est nouveau, admet Rogers, alors que plusieurs de ses joueurs, comme James Maddison ou Harvey Barnes, vont découvrir la Coupe d’Europe. Quand vous avez un match par semaine, c’est comme les vacances. Mais quand vous disputez une compétition européenne, il y a un prix à payer, physiquement et mentalement, et il faut être prêt pour ça."

Rodgers regrette Slimani


On verra jeudi soir si les joueurs de Leicester seront prêts, alors qu’ils ne pourront pas compter sur leur talisman Jamie Vardy, notamment auteur d’un triplé le mois dernier lors de la victoire retentissante sur la pelouse de Manchester City (5-2). Le meilleur buteur du dernier exercice de Premier League (23 réalisations) souffre toujours d’un mollet. Depuis ce succès à Manchester, les Foxes ont d’ailleurs enchaîné deux défaites à domicile, contre West Ham et Aston Villa, et auront à cœur de rebondir en Ligue Europa. Et alors que Kelechi Iheanacho n’est pas un vrai avant-centre, Islam Slimani ne pourra pas remplacer Vardy face à Luhansk. Rodgers aurait pourtant bien aimé pouvoir compter sur l’avant-centre algérien. "Car l’équipe a dû être communiquée bien avant celle pour la Premier League, et, malheureusement, on pensait qu’il partirait", a regretté son entraîneur.