Ligue Europa : La soirée très compliquée de Ronaldo



C'est ce qui s'appelle tout rater. Jeudi soir, Cristiano Ronaldo fêtait sa quatrième titularisation de la saison, "seulement", la troisième en Ligue Europa. Une possibilité pour se relancer aux yeux de son entraîneur qui n'a pas forcément tourner en sa faveur. Malgré une passe décisive pour Marcus Rashford en fin de match (qui était en fait un tir manqué), l'ancienne vedette du Real Madrid a multiplié les frappes et les situations sans jamais trouver le chemin des filets.

Tous ses partenaires s'y sont mis à Chypre, et ce même si le score face à l'Omonia n'était pas acquis, pour l'aider à conjurer le sort. De Dalot à Rashford en passant par Martial, Fernandes et Eriksen, ce ne sont pas moins de cinq Mancuniens qui ont volontairement tenté de faire marquer Ronaldo. Résultat des courses ? Trois tirs à côté, un poteau et un ballon perdu après une mauvaise conduite. Sans surprise, le joueur de 37 ans affichait au coup de sifflet final sa tête des mauvais jours, un rappel de cette statistique tout à fait étonnante le concernant : en 9 rencontres, Ronaldo a inscrit un seul but. C'était lors du précédent match de C3, contre le Sherif Tiraspol, sur penalty (0-2).

"Il n'était pas prêt physiquement mais il progresse"


Snobé au mercato estival par près d'une dizaine de clubs engagés en Ligue des champions, "CR7" vit un début de saison très difficile avec Manchester United. Sa sortie du onze, après le cinglant revers 4-0 encaissé à Brighton, a coïncidé avec le regain de forme des Red Devils en championnat et le Portugais n'y a plus démarré un match. Dimanche, il a même passé pour la première fois de la saison toute une rencontre sans entrer en jeu, ratant ainsi le prestigieux derby mancunien face à City (6-3).

"Tout le monde sait dans quelle condition physique il était en début de saison, avait pour sa part avancé Erik ten Hag avant la rencontre européenne du soir sur RMC. Il n'était pas prêt physiquement mais il progresse." Assurément, la combattivité de Ronaldo pendant plus de 90 minutes donne raison au technicien batave, mutisme devant la cage ou non. Mais la prestation du soir n'encourage peut-être pas à un retour dans le onze pour les joutes de Premier League. "Nous verrons ce qu'il se passe à l'avenir", disait également Ten Hag, qui répète jour après jour compter sur "CR7"... sous certaines conditions. Reste à savoir si (quand ?) elles seront remplies.

>