Ligue des Champions : Manchester douche le Borussia

AFP

Manchester City prend une option. Après une désillusion lors de l'édition 2019-20 contre l'Olympique Lyonnais (1-3), les Cityzens ont remporté la première manche de leur opposition contre le Borussia Dortmund, ce mardi, en s'imposant dans les derniers instants de la partie.

 

Dominateur dès le début de la rencontre, Manchester City a rapidement pris l'avantage sur une erreur défensive de Dortmund, alors que Jude Bellingham s'était offert la première frappe du match, détournée par Ederson (7e). Sur un ballon perdu par Emre Can, Kevin De Bruyne a amorcé un contre avant de conclure du pied droit, après un joli relai avec Riyad Mahrez (19e).

 

Le VAR a bien aidé City

 

Malgré cette domination, les britanniques n'ont eu que très peu d'occasions franches et ont failli se faire surprendre... mais le VAR en a décidé autrement. Jude Bellingham pensait pourtant égaliser, mais l'arbitre a finalement signalé une faute de l'international anglais sur Ederson (37e).

 

La seconde partie aura été autant maitrisé par les leaders de Premier League, qui ont été plus réalistes devant le but mais se sont heurtés à Marwin Hitz, imparable devant Phil Foden (65e) et Kevin De Bruyne (76e). Le portier du BVB semble avoir donné beaucoup d'espoir à ses partenaires car, malgré ces deux belles occasions des Skyblues, le Borussia est finalement parvenu à égaliser en fin de rencontre grâce à Marco Reus, parfaitement servi par Erling Haaland (84e).

 

De Bruyne plombe Dortmund

 

Un but égalisateur, qui permettait aux visiteurs de prendre un avantage conséquent avec ce but à l'extérieur, mais les Cityzens n'ont rien lâché. Après un sublime centre de De Bruyne vers le second poteau, Gundogan récupère et transmet à Foden, qui peut conclure à bout portant (90e).

 

 

Une victoire in-extremis qui permet à Pep Guardiola de souffler, mais rien n'est encore fait et le match retour à Dortmund (14 avril) s'annonce déjà tendu.


>