Ligue des Champions : Le pape de la C1, c'est déjà Mbappé

ICON SPORT

"N’ayez pas peur !" (*) Ce n’est pas depuis Rome, mais bien depuis Manchester qu’a retenti mardi soir l’appel de Kylian Mbappé. Pour une union sacrée non seulement au sein même du PSG, décimé en attaque suite aux forfaits de Neymar et Edinson Cavani, mais aussi du football français derrière ses clubs encore en course en Coupes d’Europe. Il faut dire que le garçon ne manque pas de confiance et son but du break, inscrit sur la pelouse d’Old-Trafford pour sceller la victoire (2-0) des Parisiens face à des Red Devils un genou à terre, en est la plus sûre expression.

 Mbappé, statistiques d'un Champion

On guettait forcément la prestation du phénomène, isolé dans un rôle de pointe du système en 4-2-3-1 mis au point par Thomas Tuchel, et il n’a pas déçu dans ce contexte défavorable du Théâtre des rêves, où jamais une équipe française n’avait su inscrire ce deuxième but que Mbappé, lui, a su planter à l’heure de jeu (60e). Avec le sang-froid qu’on lui connaît dans les grandes occasions: 71% des buts du champion du monde en Ligue des champions ont été inscrits à l’extérieur (10/14), soit le meilleur ratio pour un joueur ayant marqué plus de 10 buts dans la compétition.

10 de ses 14 buts inscrits à l'extérieur

Mbappé, une fois encore, « explose » tous les temps de passage à 20 ans dans la reine des compétitions européennes avec ses 14 réalisations, qui le classent tout simplement devant les deux quintuples Ballons d’or Leo Messi et Cristiano Ronaldo au même âge. Déjà le plus jeune buteur en demi-finale de la C1 ou encore le plus jeune à atteindre la barre des 10 buts, le voilà qui, à très exactement 20 ans et 54 jours, totalise 14 réalisations en 24 matches. Seul un autre attaquant français s’approche, et encore de loin, de cette performance: Karim Benzema (6 buts).

Solskjaer : "Il ne faut pas laisser d'espace à Mbappé"

Et la confiance de Mbappé s’exprime donc aussi par sa capacité à se montrer efficace en terrain hostile avec cette saison des buts déjà inscrits à Manchester, Liverpool et Belgrade ; il avait dû se contenter d’une passe décisive à Naples. Une efficacité loin de ses bases déjà l’œuvre sur les terrains du Celtic, d’Anderlecht, du Bayern Munich la saison passée, où seul Santiago-Bernabeu lui avait résisté… Une bonne habitude prise avec Monaco, dès sa première saison de C1, avec des buts inscrits sur les pelouses de la Juventus, de Man City et de Dortmund. De quoi en effet n’avoir peur de rien…    

Buts à 20 ans et 24 matches en C1 :

- Cristiano (121 buts): 0 à 20 ans, 2 avec 24 matches
- Messi (107 buts): 2 à 20 ans, 11 avec 24 matches
- Raúl (71 buts): 2 à 20 ans, 10 avec 24 matches
- Henry (65 buts): 2 à 20 ans, 11 avec 24 matches
- Agüero (64 buts): 0 à 20 ans, 7 avec 24 matches
- Benzema (59 buts): 6 à 20 ans, 10 avec 24 matches
- Cavani (58 buts): 0 à 20 ans, 15 à 24 matches
- Van Nistelrooy (56 buts): 0 à 20 ans, 18 à 24 matchs
- Lewandowski (53 buts): 0 à 20 ans, 14 à 24 matchs
- Neymar (53 buts): 0 à 20 ans, 14 à 24 matches
- Ibrahimovic (48 buts): 0 à 20 ans, 6 à 24 matchs
- Shevchenko (48 buts): 1 à 20 ans, 8 avec 24 matches
- Inzaghi (46 buts): 0 à 20 ans, 16 à 24 matches

------------------------------------------------------
(*) Le 22 octo­bre 1978, place Saint-Pierre, cette injonction était prononcée par le tout nouveau pape Jean-Paul II pour inaugurer son pontificat.