Le dérapage de Belhanda envers son public !

Panoramic

Troisième match de Galatasaray lors de la phase de groupes de la Ligue des champions et troisième rencontre sans but pour les champions de Turquie. Après avoir ramené un match nul de son déplacement à Bruges lors de la 1e journée (0-0) puis perdu contre le PSG malgré une belle résistance (1-0), le club stambouliote a en effet enchaîné avec une nouvelle défaite face au Real Madrid (1-0). De quoi compromettre un peu plus ses chances de qualification pour les huitièmes de finale.

Et Galatasaray pouvait nourrir d’autant plus de regrets que les hommes de Fatih Terim ont multiplié les occasions, notamment en première période. Mais les Turcs se sont heurtés à un Thibaut Courtois dans un grand jour et auteur de plusieurs parades, notamment sur ce tir de Younes Belhanda au point de penalty mais qui a échoué dans les gants du Diable Rouge. Un échec symbolique de la prestation poussive de l’ancien Montpelliérain.


Remplacé peu après l’heure de jeu, l’international marocain a d’ailleurs essuyé de nombreux sifflets et autres quolibets descendus des tribunes du Stade Ali Sami Yen au moment de sa sortie, ce qui n’a pas manqué de provoquer sa colère. "Je vous b..., bande de fils de…", a-t-il ainsi répondu à destination des spectateurs. Une réaction qui risque de sceller son divorce d’avec les supporters de Galatasaray. Le milieu de terrain des Lions de l'Atlas a néanmoins pu compter sur le soutien de son entraîneur. "Ceux qui font ce genre de choses ne sont pas des supporters, ce sont des spectateurs, a ainsi regretté Fatih Terim dans des propos relayés par RMC Sport. Pour l'amour de Dieu : on joue contre le Real Madrid. Ces huées, ces quolibets, ces sifflets : ce n'est pas une chose à laquelle je suis habitué."