Le Real Madrid retrouve son rang

Reuters

Durant les heures qui avaient précédé la rencontre, la presse espagnole s'en était donnée à coeur joie. En cas de revers ce mardi soir sur les terres du Galatasaray Istanbul, la possibilité de voir Zinedine Zidane évincé de son poste d'entraîneur du Real Madrid aurait pris plus de corps. Mais Sergio Ramos et consorts ont fait le nécessaire pour offrir au club espagnol sa première victoire de la saison sur la scène européenne, à l'occasion de la 3e journée de Ligue des champions, et ce sont donc les Turcs qui ont fait les frais du (timide) réveil des Merengues (0-1).

Pourtant, chauffés à blanc par leurs chaleureux et bruyants supporters de la Türk Telekom Arena, les partenaires de Steven Nzonzi prennent la rencontre à bras-le-corps. Thibaut Courtois doit même sortir deux parades décisives dans le premier quart d'heure (10e et 11e) pour maintenir les siens à flot. L'orage est passé, et comme pour confirmer son statut de grand d'Europe, la Maison blanche frappe en retour, implacable. Eden Hazard et Karim Benzema combinent côté gauche, puis le Belge sert Toni Kroos en retrait pour un plat du pied droit des plus efficaces (0-1, 18e). Cette démonstration d'efficacité refroidira les ardeurs stambouliotes, même si Thibaut Courtois doit encore s'employer avant le repos, contre l'ancien Montpelliérain ou Niçois Younès Belhanda (39e).

Le deuxième acte sera plus tranquille pour le dernier rempart belge, grâce notamment à une meilleure maîtrise des Madrilènes, ce malgré les absences de Gareth Bale et Luka Modric. Mais ni Karim Benzema (53e), ni Eden Hazard (59e et 64e) ne parviendront à mettre le Real à l'abri. Le Diable Rouge, toujours en quête de l'efficacité qui était la sienne à Chelsea, touchera même la barre transversale. Qu'importe, la victoire tant attendue et espérée est dans la poche, ce qui offre à Zinedine Zidane un peu de tranquillité toujours bienvenue. Car le Real Madrid s'est replacé dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale de la C1, désormais deuxième à cinq points du Paris Saint-Germain et avec deux unités d'avance sur le FC Bruges.