Jadon Sancho, la rechute qui tombe mal

Reuters

Pour le huitième de finale retour de Ligue des Champions prévu ce mardi face à Séville, le Borussia Dortmund va être privé d'un de ses meilleurs éléments offensifs. Si Erling Haaland sera bien là, il risque de se sentir bien seul à la pointe de l'attaque du BVB. Jadon Sancho ne sera pas là pour l'épauler et lui servir des caviars comme il en a l'habitude. Il souffre d'une blessure musculaire.

Un vrai coup dur pour le club allemand. Et pas uniquement parce que les qualités de l'Anglais auraient pu faire la différence face à des Andalous qui sont contraints de marquer sur la pelouse du Signal Iduna Park. Après un début de saison compliqué, le joueur de 20 ans revenait en forme. En 2021, il a été décisif à 15 reprises en 13 matchs toutes compétitions confondues. Un rebond incroyable pour celui qui a été au cœur de nombreuses rumeurs de transfert pendant une grande partie de l'année 2020.

Jadon Sancho a marqué l'histoire de la Bundesliga

Ce retour en grâce lui a permis d'aider le Borussia Dortmund à enchaîner trois matchs consécutifs de Bundesliga sans défaite avant le revers concédé ce samedi lors du Klassiker face au Bayern Munich. L'Anglais n'était pas là à cause d'une blessure musculaire. Mais juste avant, à la fin du mois de février, le natif de Londres avait profité de la réception de l'Arminia Bielefeld pour rentrer dans l'histoire du football allemand. Avec la cinquantième passe décisive de sa carrière en Bundesliga, Jadon Sancho est devenu le plus jeune mais surtout le premier joueur à atteindre cette barre avant son centième match.

Un tel exploit a été rendu possible par ses qualités techniques et une régularité retrouvée. Critiqué en début de saison, il est bien revenu au point même d'avoir porté le brassard de capitaine à la sortie de Marco Reus pendant le derby face à Schalke. Un honneur qui prouve l'importance prise par Jadon Sancho sur et en-dehors des terrains. Un apport qui risque de manquer cruellement aux hommes d'Edin Terzic lors d'un huitième de finale retour de Ligue des Champions où rien n'est joué.


>