AS Roma : L'heure du réveil pour Dzeko ?

Panoramic

Souvent approximatif et peu décisif, Edin Dzeko n’a pas convaincu pour sa première saison avec la Roma. Recruté pour 14 millions d’euros l’été dernier par la Louve, l’attaquant bosnien a déçu, la faute à un rendement bien trop insuffisant. Alors qu’il devait faire passer un cap aux Giallorossi, l’ancien joueur de City n’a inscrit que 8 réalisations en 31 matchs de championnat. Il terminera d’ailleurs l’exercice en étant seulement le quatrième meilleur buteur du club (derrière Salah, Pjanic et El Shaarawy). Mais alors que son inefficacité a commencé par agacer les supporters romains, Luciano Spalletti lui a renouvelé sa confiance. Le coach italien, qui croit beaucoup en Dzeko, s’est d’ailleurs opposé cet été à un départ de son buteur alors que plusieurs clubs étaient intéressés (l’Inter et West Ham notamment). 

Et si l'entêtement Luciano Spalletti s'avérait payant ? Les statistiques donnent en tout cas raison à l’entraineur des Giallorossi : Edin Dzeko est toujours meilleurs lors de sa deuxième saison. Que ce soit à Wolfsburg ou à Manchester City, l’international bosnien a eu besoin d’un temps d’adaptation avant de s’acclimater. Dans les deux cas, l’attaquant a connu des débuts mitigés voire compliqués. Mais à chaque fois, le buteur a corrigé le tir la saison suivante. Lors de sa première année chez les Loups, Dzeko n’avait marqué que 8 buts avant d’en inscrire 26 l’année d’après, terminant au passage champion de Bundesliga et meilleur joueur du championnat d’Allemagne. Même constat avec les Citizens avec seulement 2 petits buts lors de ses six premiers mois. La saison suivante, il en signera 14 et remportera le titre de champion d’Angleterre.

 Selon toute vraisemblance, cette saison devrait être la bonne pour Edin Dzeko. Une théorie qui prend de la consistance au vue de la préparation réalisée par l’attaquant de la Roma. Auteur de 7 buts cet été en amicaux, le joueur de 30 ans commence véritablement à prendre ses marques avec ses compères d’attaque (Salah et Perotti) et montre enfin ses qualités. Plus mobile, concerné et appliqué, le natif de Sarajevo a rendu une très belle copie ce week-end face à l’Udinese lors de la première journée de Serie A, provoquant un penalty et ouvrant déjà son compteur but. Une bonne nouvelle pour la Roma qui aura besoin d’un grand Edin Dzeko lors des rendez-vous importants. A commencer par ce soir face à Porto en barrages de la Ligue des Champions.


>