Ozil pète les plombs avec le Fenerbahçe

Reuters

On pensait Mesut Ozil parti en Turquie pour se ressourcer et se changer les idées après sa fin de parcours compliquée à Arsenal. Mais, manifestément, son séjour sur les bords du Bosphore ne se passe vraiment comme prévu. Au sein de cette équipe, il est également confronté à des choix de coach qu’il n’approuve pas. Comme celui qui consiste à le remplacer en cours de rencontre.

 

La réaction épidermique d'Ozil

 

Jeudi, lors de l’opposition de Ligue Europa face au Royal Antwerp (2-2), l’ancien Gunner a dû sortir du terrain à la 66e minute. Une décision qu’il n’a pas du tout acceptée. En quittant l’aire du jeu, il a tapé de toutes ses forces sur une bouteille située près du banc et a ensuite jeté son maillot. Le tout sous les yeux de l’entraineur, Vitor Pereira.

 

Le technicien portugais n’a d’ailleurs pas manqué de réagir à propos de cet incident au coup de sifflet final. Pour lui, il n’y avait pas lieu d’en faire tout un plat. Il a aussi justifié la sortie de sa star par une nécessité tactique : « Nous avions besoin de plus d'intensité et de sang frais. Mesut a bien fait aujourd'hui, il peut bien faire avec le ballon mais aujourd'hui nous avons eu du mal à garder le ballon. Bien sûr, je ne peux pas savoir ce qui se passerait si on ne l’avait pas fait sortir ». A noter qu’il y a déjà eu un petit accrochage entre les deux hommes le mois dernier et le technicien lusitanien avait cherché à le dédramatiser.


>