Toulon : Parisse absent trois mois, Isa absent six semaines


A deux jours de se déplacer sur la pelouse de l'un des deux promus Perpignan, Toulon a pris un double coup de massue sur la tête. Tous deux blessés dimanche dernier sur la pelouse du stade Mayol lors du carton du RCT face au Stade Français Paris (38-5) en clôture de la 3eme journée de Top 14, Sergio Parisse et Facundo Isa, qui avaient passé des examens en début de semaine et ne s'étaient pas entraînés depuis le match de dimanche face aux Parisiens, connaissent en effet la nature de leur blessure, et c'est tout sauf une bonne nouvelle pour les Varois, qui vont devoir se passer de deux de leurs cadres pendant un long moment. Touché à un poignet, Parisse, le capitaine de cette équipe de Toulon qui occupe la huitième place du classement après trois journées et troisième ligne titulaire des Rouge et Noir, souffre d'une fracture du scaphoïde. L'international italien du RCT sera absent trois mois, nous apprend le communiqué du club varois, qui ne devrait donc pas retrouver Parisse avant 2022. Isa devrait retrouver plus rapidement les pelouses du Top 14.

L'infirmerie du RCT de plus en plus remplie !





Mais pas de sitôt pour autant. Touché à un doigt face au Stade Français, le troisième ligne centre argentin souffre lui aussi d'une fracture qui lui occasionnera environ six semaines de repos. Alors que se profile le déplacement à Perpignan, Toulon, qui avait débuté par un match nul à domicile contre Montpellier (24-24) avant de se faire corriger chez le champion de France et d'Europe Toulouse (41-10) et de relever la tête de très belle façon face à la lanterne rouge le week-end dernier, se retrouve décimé en troisième ligne, après la perte pour un long moment de deux de ses titulaires au poste. Une tuile d'autant plus importante que Parisse et Isa ne sont pas les seuls absents du moment au RCT. Au contraire. L'Italien et l'Argentin sont ainsi venus grossir une infirmerie déjà bien remplie (Devaux, Ollivon, Serin, Roux, Tolofua, Warion, Wainiqolo sont actuellement blessés). Et sachant qu'Etzebeth et Kolbe sont toujours retenus en sélection. Un sacré casse-tête en perspective.

>