Top 14 - Racing 92 : Beale va partir cet été


Arrivé en France à l’été 2020, Kurtley Beale n’ira pas au-delà des deux saisons de son contrat avec le Racing 92. Même si les dirigeants des Ciel et Blanc lui ont proposé un nouveau bail de deux ans, l’arrière australien de 33 ans a finalement décidé de refuser. Selon les informations de l’AFP et de RMC Sport, le joueur souhaite rentrer en Australie afin de se donner toutes les chances de disputer la Coupe du Monde 2023… en France. Beale s’est récemment entretenu avec le sélectionneur des Wallabies Dave Rennie, et a donc choisi de tourner le dos au Racing 92, où il est sous contrat jusqu’au 30 juin 2022. « Mon but, c'est de jouer un autre Mondial. Et le faire en France, ce serait fantastique ! Je n'ai jamais dit que j'en avais fini avec les Wallabies ou le rugby international », avait confié à l’AFP en juin dernier le natif de Blacktown, qui a déjà porté à 95 reprises le maillot de l’Australie depuis 2009, et a disputé cinq matchs lors des Coupes du Monde 2011 et 2019 et sept lors du Mondial 2015, dont la finale perdue contre les All Blacks. Il a également joué les trois matchs de l'Australie lors de la Tournée d'automne dans l'Hémisphère Nord en novembre dernier.

Direction les Waratahs ?


En rentrant en Australie, Beale devrait de nouveau porter le maillot des Waratahs, la franchise de Super Rugby basée à Sydney, dont il a déjà défendu les couleurs de 2007 à 2011 puis de 2014 à 2020, avec une pige chez les Wasps entre les deux. Mais avant de quitter le Racing 92, Kurtley Beale espère bien briller lors de ses six derniers mois dans les Hauts-de-Seine. Il a marqué sept essais (aucun cette saison) en 38 matchs (34 comme titulaire) depuis son arrivée chez les Ciel et Blanc et peut encore remporter le Top 14 (le Racing est 8eme après 14 matchs) ou le Champions Cup, avec un huitième de finale à disputer en avril en match-aller retour contre le Stade Français.

>