Top 14 (J7) : Battu par le LOU, Toulouse n'est plus invaincu



Cette fois, Toulouse a bien chuté ! Malmenés à Biarritz puis longtemps en difficulté face à Pau lors de leurs deux dernières sorties, les joueurs d’Ugo Mola ont vu leur série de six matchs sans défaite depuis le début de la saison prendre fin. Le LOU, ambitieux et volontaire, a su mettre tous les ingrédients pour réaliser une performance de tout premier ordre malgré une fin de match moins aboutie mais plus solidaire. Après une entame de match durant laquelle les deux équipes ont eu le ballon sans trop pouvoir l’exploiter, c’est une faute de Demba Bamba qui a permis à Thomas Ramos de débloquer le score à 45 mètres des perches. Mais cela n’a fait que lancer les Lyonnais. En effet, sur le renvoi, Baptiste Germain a été mis sous pression par Josua Tuisova. Le remplaçant d’Antoine Dupont, ménagé en début de match, a finalement perdu le ballon dans ses 22 mètres. Une possession de balle rhodanienne que Beka Saghinadze n’a pas manqué de bonifier en aplatissant le premier essai du match sur un décalage parfait de Léo Berdeu. La suite du premier acte de cette rencontre de clôture de la 7eme journée du Top 14 s’est résumée à un duel de buteurs entre Thomas Ramos, auteur de deux réussites après des fautes au sol rhodaniennes, et Léo Berdeu.

Le LOU a saisi sa chance


Ce dernier a provoqué un plaquage en l’air de son rival et s’est ensuite fait justice lui-même. A ce petit jeu, le LOU a retrouvé son vestiaire du Matmut Stadium de Gerland avec une avance d’un seul petit point. Toutefois, au retour sur la pelouse synthétique, les joueurs de Pierre Mignoni ont repris leur marche en avant. Quatre minutes après le repos, à la suite d’une interception de Thibaut Regard, les Lyonnais n’ont pas hésité à jouer et à faire naviguer le ballon devant une défense toulousaine qui s’est étirée. Après une percée de Josua Tuisova, qui a mis en échec quatre plaquages, une chistera lui a permis de trouve Dylan Cretin. Le troisième-ligne du LOU n’a pas laissé passer l’occasion de corser l’addition en aplatissant en coin. Si, peu de temps après, Thomas Ramos a ramené Toulouse à seulement trois points, les Rhodaniens n’en avaient pas encore fini. Fragilisée par les charges incessantes de l’attaque lyonnaise, la défense du Stade Toulousain a laissé passer Baptiste Couilloud qui a offert de manière provisoire le bonus offensif à son équipe. Son équipe menée de dix points, Ugo Mola a alors joué son joker avec l’entrée en jeu d’Antoine Dupont. Mais, si le demi de mêlée international français avait révolutionné son équipe à Biarritz, son influence a été moindre à Lyon.

Dupont n’a pas suffi


Alors que Léo Berdeu a redonné treize points d’avance à son équipe sur pénalité à un peu plus de 20 minutes du terme de la rencontre, Ethan Dumortier aurait pu coûter cher au LOU. L’ailier lyonnais a été renvoyé sur le banc dix minutes pour un en-avant volontaire sur un jeu toulousain au large. Une supériorité numérique dont les Toulousains ont su tirer parti en quatre minutes. Après une séquence de jeu au près, Peato Mauvaka a saisi sa chance, forçant le passage dans le rideau défensif lyonnais pour ramener son équipe à seulement six points. Dès lors, la défense du LOU se devait d’être impeccable pour ne pas donner d’opportunités aux Toulousains de faire la différence. Un frisson est passé dans les travées de Gerland à onze minutes du terme de la rencontre quand Antoine Dupont a obtenu la touche à cinq mètres sur un 50:22 magistral. Toutefois, la tentative de ballon portée toulousaine a été stoppée net puis poussée en touche par les Rhodaniens. En fin de match, Pierre Mignoni a lancé sa recrue phare Lima Sopoaga en lieu et place de Léo Berdeu et c’est l’international néo-zélandais qui a libéré ses nouveaux supporters après la sirène. Lyon réalise un véritable exploit en faisant chuter le champion de France en titre (25-19) et remonte au troisième rang du classement. Toulouse, pour sa part, reste leader mais voit l’UBB revenir à trois longueurs.

TOP 14 / 7EME JOURNEE
Samedi 16 octobre 2021
Brive - La Rochelle : 6-8
Castres - Biarritz : 38-20
Pau - Bordeaux-Bègles : 33-37
Perpignan - Stade Français Paris : 22-23
Montpellier - Clermont : 20-22
Toulon - Racing 92 : 20-27

Dimanche 17 octobre 2021
Lyon - Toulouse : 25-19

>