Top 14 (J4) : Victoire bonifiée pour La Rochelle sur la pelouse de Bayonne



La Rochelle confirme un début de saison très intéressant. Après avoir fait douter Toulouse sur la pelouse d’Ernest-Wallon il y a quasiment un mois, période pendant laquelle les joueurs de Ronan O’Gara n’ont pas joué, les Rochelais ont signé un succès probant à l’occasion d’un déplacement jamais évident sur la pelouse de Bayonne. Une rencontre dont les 20 premières minutes ont vu les buteurs, Gaëtan Germain et Jules Plisson se repondre. Dans la foulée de la deuxième réussite du buteur charentais, Aymeric Luc a lancé le match avec le premier essai de l’Aviron en conclusion d’un renversement de jeu rondement mené par Romain Barthélémy. Mais Geoffrey Doumayrou a trouvé la faille dans la défense basque trois minutes plus tard. En sortie de ballon porté, Jules Plisson a joué au pied pour son ancien coéquipier au Stade Français Paris qui a pu se jeter sur le ballon pour aplatir.

La Rochelle a su faire la différence en première période


Encore derrière au score après la transformation manquée de Jules Plisson, le Stade Rochelais a profité de son buteur pour passer devant au score pour la première fois du match avant que Gaëtan Germain ne laisse l’Aviron Bayonnais dans le match. A cinq minutes de la pause, Levani Botia est sorti de sa boite après un changement de jeu rapide de l’aile gauche vers l’aile droite qui a permis au Fidjien, à la suite d’une passe sautée de Jérémy Sinzelle, d’aplatir en puissance. Le tournant du match a peut-être été le carton jaune reçu par Mat Luamanu sur cette même action, qui avait tenté de casser le rythme en tapant dans le ballon. En infériorité numérique, les Basques ont ouvert des brèches dans lesquelles Dillyn Leyds n’a pas manqué de s’engouffrer. Après un décalage de Jules Plisson, l’ailier rochelais a fait parler sa pointe de vitesse sur 60 mètres pour aplatir en contre et donner treize points d’avance à son équipe au retour aux vestiaires.

Bayonne n’avait pas les armes pour espérer


Dès l’entame de la deuxième période, Gaëtan Germain a passé une pénalité pour ramener l’Aviron à dix longueurs mais Grégory Alldritt n’était pas décidé à laisser de l’espoir aux Bayonnais. Trois minutes après cette pénalité l’international français s’est mis au cœur d’un ballon porté consécutif à une touche à cinq mètres de la ligne. La poussée charentaise était trop forte pour la défense basque qui a cédé et laissé le troisième-ligne aplatir un essai collectif, le quatrième de son équipe synonyme de bonus offensif. La dernière demi-heure a vu beaucoup d’envie de la part des deux équipes mais aucun point n’est venu agrémenter le tableau d’affichage qui est resté bloqué sur cet essai d’Alldritt transformé par Jules Plisson (19-36). Pourtant, les Bayonnais ont eu l’opportunité de priver leurs adversaires d’une victoire à cinq points avec une supériorité numérique pour les dix dernières minutes à la suite du caron jaune reçu par Romain Sazy pour un maul écroulé. Mais c’est bien avec une victoire bonifiée et une cinquième place provisoire que La Rochelle revient de Bayonne, qui vit un coup d’arrêt après sa victoire sur la pelouse du Stade Français Paris.

TOP 14 / 4EME JOURNEE
Vendredi 9 octobre 2020
Bayonne - La Rochelle : 19-36

Samedi 10 octobre 2020
18h15 : Agen - Stade Français Paris
18h15 : Toulon - Montpellier
21h00 : Racing 92 - Toulouse

Dimanche 11 octobre 2020
21h10 : Pau - Lyon

Reporté à une date ultérieure
Castres - Brive
Bordeaux-Bègles - Clermont