Top 14 (J14) : Troisième victoire de suite pour Castres aux dépens de La Rochelle



Castres démarre 2022 sur les bases de 2021 ! Invaincu au Stade Pierre-Fabre tout au long de l’année passée, le CO a difficilement pris le meilleur sur La Rochelle avec du courage et un soupçon de réussite. Et il fallait bien ça pour effacer une entame de match tout simplement manquée. Les Rochelais ont été irrésistibles pendant les 25 premières minutes de la rencontre. Sur leur première situation dangereuse, dès la 2eme minute, les joueurs de Ronan O’Gara ont trouvé la faille par l’intermédiaire de Dillyn Leyds. Un essai qui est venu d’une touche parfaitement jouée et d’un jeu au large de Tawera Kerr-Barlow pour Pierre Popelin. L’arrière des Maritime a alors joué au pied dans le dos de la défense castraise pour trouver l’ailier sud-africain, qui a pu aplatir en coin. Sept minutes plus tard, c’est Uini Atonio qui s’est signalé après une percée de Jules Favre. Ce dernier a alors pu combiner avec Ihaia West, dont l’offrande a permis à son pilier d’aplatir le deuxième essai rochelais. Les deux buteurs se sont alors répondus, Benjamin Urdapilleta débloquant le compteur castrais avant qu’Ihaia West ne rétablisse l’écart de quatorze points au quart d’heure de jeu. Impliqué sur le deuxième essai, Jules Favre y est allé du sien à la 23eme minute. Après une touche à cinq mètres de l’en-but du CO, le jeu s’est fixé sous les poteaux mais Tawera Kerr-Barlow a alors pu jouer sur Pierre Popelin qui a décalé parfaitement son ailier pour l’essai qui, à ce moment du match, dessinait un bonus offensif pour La Rochelle.

La Rochelle a fini par perdre le fil


Mais, à partir de là, le vent a tourné pour les Maritimes. Aux abonnés absents, les Castrais ont retrouvé la lumière et enfin pu déployer leur jeu. Filipo Nakosi en a profité pour relancer son équipe juste avant la demi-heure de jeu. A la suite d’une séquence de jeu au près, Benjamin Urdapilleta a pu retrouver son ailier qui, malgré le retour de la défense charentaise, a pu aplatir en coin. Un bonheur n’arrivant jamais seul, Martin Laveau a fait se lever les supporters castrais juste avant la mi-temps. A la suite d’une touche, Vilimoni Botitu a été trouvé en retrait et a permis de faire monter la défense rochelaise, ouvrant d’autant des espaces. Julien Dumora en a profité pour jouer sur son ailier qui a aplati le deuxième essai du CO, ramenant son équipe à sept points au moment de revenir aux vestiaires. Dès l’entame du deuxième acte, La Rochelle s’est retrouvé à quatorze à la suite du carton jaune reçu par Tawera Kerr-Barlow en conséquence d’un plaquage haut sur Jérémy Fernandez. Toutefois, ce sont les Rochelais qui ont profité le plus de ces dix minutes. Après un échec au pied de Julien Dumora sur une pénalité à quasiment 50 mètres des poteaux, Ihaia West n’a pas tremblé pour ajouter six points au total de son équipe… qui ont été les derniers. Car Castres a inversé la tendance en l’espace de trois minutes autour de l’heure de jeu. Sur une relance à la main osée de Filipo Nakosi, Vilimoni Botitu a pris de vitesse la défense charentaise avant de décaler Florent Vanverberghe. Le deuxième-ligne castrais n’a alors eu qu’à conclure pour ramener le CO à six longueurs.

Castres au contact du podium


Passeur, Vilimoni Botitu est ensuite devenu marqueur. Profitant d’un désorganisation de la défense rochelaise à la suite d’une touche, le centre castrais a trouvé un espace pour se faufiler et, malgré un plaquage, aplatir le quatrième essai de son équipe. Benjamin Urdapilleta a alors eu une énorme responsabilité. Le buteur argentin n’a pas tremblé sur la transformation et, à un peu plus d’un quart d’heure de la fin du match, a permis à son équipe de passer devant pour la première fois. Ronan O’Gara a alors envoyé toutes ses forces vives pour tenter d’arracher la décision. Mais rien n’y a fait face à une équipe de Castres qui s’est accrochée à son invincibilité à domicile longue de plus d’un an. La fin de match a vu les joueurs de Pierre-Henry Broncan avoir ce brin de réussite. A deux reprises, Ihaia West a eu l’occasion d’offrir la victoire à La Rochelle. Le futur joueur de Toulon a tout d’abord trouvé le poteau avant de voir ses coéquipiers ne pas tirer parti de ce ballon de récupération. Au-delà de la sirène, à 25 mètres légèrement sur la droite des poteaux, le buteur néo-zélandais a eu une balle de match qui semblait dans ses cordes… mais il a craqué et fait exulter le public castrais. Le CO s’impose d’un petit point (31-30) dans un match qui ne lui était pas promis. Avec cette troisième victoire de suite, les Castrais passent devant leur victime du soir pour la quatrième place du classement, à seulement quatre longueurs de Toulouse, dauphin de Bordeaux-Bègles. Pour La Rochelle, cette deuxième défaite en trois matchs risque de faire mal au vu du scenario.

TOP 14 / 14EME JOURNEE
Samedi 1er janvier 2022
Stade Français Paris - Perpignan : 27-17
Clermont - Toulouse : 16-13

Dimanche 2 janvier 2022
Pau - Brive : 43-20
Bordeaux-Bègles - Biarritz : 30-27
Castres - La Rochelle : 31-30
21h05 : Lyon - Racing 92

Reporté à une date ultérieure
Montpellier - Toulon

>