Racing 92 : Vakatawa sera absent trois semaines

Déjà pas dans la forme de sa vie sur le terrain, Virimi Vakatawa va devoir rester de surcroît à l'écart des pelouses du Top 14 un petit moment. Lundi, la Fédération française de rugby avait annoncé le forfait du trois-quarts centre du Racing 92 pour la tournée d'automne du XV de France, avec la réception de l'Argentine pour ouvrir le bal le 6 novembre prochain. En revanche, elle n'avait pas dévoilé les raisons qui avaient amené Vakatawa à quitter Marcoussis et le rassemblement des Bleus, pas plus qu'elle n'avait donné d'indice sur la nature de la blessure probable dont souffrait le joueur d'origine fidjienne pour en arriver à devoir renoncer au rendez-vous. RMC Sport, de son côté, avait indiqué que le joueur dont le forfait avait fait indirectement le bonheur du Toulonnais Aymeric Luc, capable d'évoluer à l'aile comme au poste d'arrière et qui n'avait encore jamais été appelé chez les A, se plaignait d'une douleur aux côtes.

Un décidément difficile début de saison pour Vakatawa...


Nos confrères ont confirmé l'information (et la mauvaise nouvelle pour Vakatawa), ce mardi au lendemain de ces premiers changements dans le groupe de Fabien Galthié, qui devra également se passer d'Uini Atonio, remplacé, lui, par Dorian Aldegheri. Vakatawa, qui n'avait pas été d'une grande utilité face à Montpellier le week-end dernier lors de la victoire des Héraultais face au Racing (32-21) sur la pelouse de La Paris-La Défense Arena au même titre qu'il a surtout laissé les supporters de son équipe sur leur faim depuis le début de la saison (deux essais marqués seulement en onze matchs, dont huit comme titulaire), souffre donc bien des côtes. Le quart de finaliste de la dernière Coupe du Monde avec les Bleus est d'ailleurs victime d'une fracture, révélée mardi par les examens passées par Vakatawa. Il sera donc absent au moins trois semaines. En l'absence de l'habituel titulaire au poste, Galthié pourrait tenter de décaler Romain Ntamack au centre, Matthieu Jalibert en profitant pour être titularisé à l'ouverture.

>