Racing 92 : Un contrat de deux ans pour l'Australien Kurtley Beale

Les temps seraient-ils en train de changer en Top 14 ? Alors que, depuis de longues saisons, le RC Toulon avait l’habitude de défrayer la chronique en attirant de nombreuses stars mondiales dans ses rangs, le Racing 92 a décidé de répondre du tac-au-tac au club de la Rade, récemment passé sous le contrôle de Bernard Lemaître. En effet, alors que son nom était dans toutes les discussions autour du club francilien, tant le magazine Midi Olympique que le quotidien L’Equipe confirment que le trois-quarts international australien Kurtley Beale (92 sélections) va se vêtir de bleu ciel et de blanc à compter de la saison prochaine et pour deux ans. Un joueur de renom qui va permettre au staff mené par Laurent Travers de remplacer avantageusement Brice Dulin, annoncé avec toujours plus d’insistance du côté de La Rochelle dès la saison prochaine. Pour Kurtley Beale, ce contrat portant jusqu’en juin 2022 avec le Racing 92 sera l’occasion d’une deuxième expérience en Europe. En effet, l’actuel joueur des Waratahs a déjà tenté sa chance en Angleterre durant la saison 2016-2017 avec les Wasps.

Itoje aussi sur les tablettes ?


Toutefois, le joueur d’origine aborigène pourrait ne pas être le seul renfort de poids pour le club francilien. En effet, si Billy Vunipola a confirmé qu’il resterait fidèle aux Saracens malgré une relégation administrative qui pourrait être annulée par la force des choses, un autre joueur du club londonien serait dans le viseur du président Jacky Lorenzetti. Selon une information du quotidien L’Equipe, le Racing 92 serait sur les rangs pour accueillir le temps d’une saison en prêt Maro Itoje. Mais le chemin menant au deuxième ou troisième-ligne international anglais pourrait être semé d’embuches. En effet, le LOU serait également sur ce dossier mais les soucis pourraient être économiques avec un salaire conséquent qu’il pourrait être difficile à faire entrer dans les clous du salary cap imposé par la LNR. L’autre problème serait lié à la sélection anglaise, à laquelle Maro Itoje dirait « au revoir » en cas de départ de la Premiership. Et cela pourrait s’étendre aux Lions Britanniques et Irlandais et leur tournée prévue à l’été 2021 en Afrique du Sud. Un dossier qui pourrait finalement voir le natif de Camden rester aux Saracens, malgré le bon de sortie délivré par ses dirigeants.