Bordeaux-Bègles : Un joker médical venu d'Italie en approche ?

Panoramic


Bordeaux-Bègles va avoir besoin de renfort en troisième-ligne. Annoncé titulaire ce samedi face au Stade Français Paris lors du match d’ouverture de la 5eme journée du Top 14, Antoine Miquel a dû renoncer en raison de douleurs à une épaule et a été remplacé au pied levé par Jean-Baptiste Lachaise. Toutefois, ce dernier n’a pu passer qu’une poignée de minutes sur la pelouse du Stade Chaban-Delmas après s’être ressenti des ischio-jambiers, avec une absence qui pourrait durer plusieurs semaines selon Christophe Urios. Le deuxième-ligne Alban Roussel est alors entré en jeu pour faire le nombre. Des absences qui s’ajoutent à celle de Bastien Vergnes-Tailefer, qui a dû être mis au repos à la suite d’une entorse aux cervicales. Face à un effectif toujours plus affiné à ce poste crucial et afin de laisser Mahamadou Diaby prendre un peu de repos, le staff de l’UBB a songé au recrutement d’un joker médical et une occasion en or s’est présentée.

Giammarioli n’a pas pu jouer avec Worcester


Cette occasion, c’est la suspension de toutes compétitions décidée par la Fédération Anglaise de rugby (RFU) décidée à l’encontre du club des Worcester Warriors. En grande difficulté, la formation de l’ouest de l’Angleterre a récemment été placée en redressement judiciaire en réponse à une dette conséquente dont les dirigeants ne se sont pas acquittés. Recruté cet été par Worcester, le troisième-ligne international italien Renato Giammarioli (14 sélections) n’a pas été en mesure d’évoluer sous ses nouvelles couleurs en raison d’un visa qui ne lui a pas été accordé par les autorités britanniques. N’ayant pas de vision claire à l’horizon, le joueur de 27 ans a accueilli favorablement l’opportunité de rejoindre le Top 14 et Bordeaux-Bègles. Une arrivée dans un rôle de joker médical dont l’annonce pourrait être effectuée dès le début de la semaine prochaine selon le quotidien L’Equipe avec l’objectif de permettre à Christophe Urios d’aligner l’Italien dès le week-end prochain sur la pelouse de Lyon.

>