Bordeaux-Bègles : Jalibert n'avait aucune touche, assure Marti

L’annonce a sans douté été un soulagement pour les supporters de l’UBB. Sous contrat avec Bordeaux-Bègles jusqu’en 2023, le demi d’ouverture international Matthieu Jalibert a prolongé pour deux saisons supplémentaires. Une signature qui intervient après de nombreuses rumeurs sur l’avenir du joueur aux douze sélections avec le XV de France. La plus insistante concernait un intérêt venant du Racing 92, alors que l’avenir de Finn Russell était incertain. Toutefois, avec désormais un contrat valide sur les trois prochaines saisons, Matthieu Jalibert ne quittera pas les bords de la Gironde et c’est un soulagement pour Laurent Marti. « Je suis très heureux, bien sûr, pour le club, mais aussi pour les partenaires et les supporters qui ont soutenu le club durant la crise du coronavirus, a confié le président de l’UBB dans des propos recueillis par Rugbyrama. Les discussions n'ont pas été tellement ardues. »

Marti : « Il n'y a jamais eu d'autres propositions »


Le sujet des rumeurs concernant Matthieu Jalibert est sans surprise venu sur la table. Laurent Marti a balayé ces rumeurs d’un revers de la main. « Je précise qu'il n'a jamais été question que Matthieu Jalibert parte avant la fin de son précédent contrat, qui s'achevait en 2023, comme on l'a dit ici ou là et ce, ni de sa volonté, ni évidemment de la mienne, ajoute le patron du club girondin. En fait, il n'y a jamais eu d'autres propositions. » Assurant qu’« on ne va pas laisser les transferts arriver dans le rugby comme ça », faisant sans doute référence au départ de Cheslin Kolbe à Toulon contre une indemnité versée à Toulouse, Laurent Martin assure que « c'est une belle histoire et Matthieu a senti l'ambition de l’UBB ». Alors qu’il pourrait être aligné comme demi d’ouverture avec le XV de France aux côtés du capitaine Antoine Dupont et avec Romain Ntamack au centre, Matthieu Jalibert s’est sans doute enlevé un poids des épaules avec cette prolongation de contrat.

>