Tsonga, un tournoi décisif

ZM / Panoramic

La semaine s’annonce décisive pour Jo-Wilfried Tsonga. Le Manceau va tenter de faire d’une pierre deux coups à la Coupe Rogers, qui s’est ouverte lundi à Montréal. Tenant du titre du Master 1000 canadien grâce à sa victoire l’été dernier en finale contre Roger Federer (7-5, 7-6 ), le tennisman âgé de 30 ans va tenter de défendre son titre. Et c’est bien parti pour le moment. Le Français, qui a disposé du Croate Bernard Coric mardi après une rencontre sur deux jours (6-4, 6-4), va défier l’Espagnol Roberto Bautista-Agut ce mercredi pour tenter d’accéder aux huitièmes de finale.

Mais la conquête du trophée s’annonce tout de même plus compliquée à partir de ce stade du tournoi. Si "Jo" devrait normalement se qualifier pour le prochain tour, autant dire que ses prochains adversaires ne seront pas de même envergure. En cas de qualification, Tsonga pourrait en effet rencontrer Marin Cilic, huitième joueur au classement ATP, en huitièmes de finale, Andy Murray, tête de série numéro 2, en quarts de finale, et Rafael Nadal ou Kei Nishikori en demies. Les prochains jours du côté de Montréal s’annoncent donc corsés pour le demi-finaliste de Roland-Garros.

En plus d’avoir la pression concernant la défense de son titre, Jo-Wilfried Tsonga doit aussi remonter au classement ATP. Le Français a en effet perdu lundi ses 1000 points acquis lors de son sacre l’été dernier au Canada, l’envoyant à la 24e place mondiale. Une chute de douze places qui l’éloigne encore plus de son meilleur classement, une cinquième place en février 2012. Désormais quatrième Français derrière Gilles Simon (11e), Richard Gasquet (13e) et Gaël Monfils (15e), Jo-Wilfried Tsonga sait donc que les cinq prochains jours seront décisifs pour la suite. Mais avant de se projeter, le Manceau va devoir se défaire de Bautista-Agut pour pouvoir encore espérer atteindre ses objectifs.