Gasquet s'arrête là

Reuters
L’espoir a duré plus de deux heures. Même si personne ne misait sur un exploit de Richard Gasquet face à Andy Murray, le Biterrois ne s’est pas défilé et a offert un duel haletant au deuxième joueur mondial. Une prestation d’autant plus surprenante qu’il a passé la semaine dernière au lit, fiévreux, pendant que ses petits camarades disputaient le Masters 1 000 du Canada, à Montréal. A Cincinnati, le Français s’arrête au stade des quarts de finale face à l’Écossais après sa défaite en trois sets (4-6, 6-1, 6-4), vendredi.
Sur le ciment américain, Richard Gasquet a surpris son monde. Il a d’abord sorti la jeune garde australienne (Nick Kyrgios et Thanasi Kokkinakis), avant d’éliminer le Croate Marin Cilic, vainqueur du dernier US Open et 9e joueur mondial. Un parcours qui lui a permis de se hisser en quart de finale d’un Masters 1 000 pour la première fois depuis deux ans, et une défaite contre Rafael Nadal à Bercy. De retour à ce niveau de compétition, le Tricolore est sorti la tête haute de son duel avec un Ecossais tout juste auréolé de son titre à Toronto.
Après un premier set accroché, Gasquet a converti son unique balle de break pour s’adjuger la première manche. La deuxième a été à sens unique en faveur de l’Écossais. Le jeu s’est équilibré par la suite. Andy Murray a su élever son niveau de jeu pendant que son adversaire s’est crispé à l’image de cette double faute et de ce smash dans le filet à 4-4 dans le set décisif. Dans la lignée de son sacre au Canada, Murray accède aux demi-finales. Il affrontera le vainqueur du duel entre Roger Federer et Feliciano Lopez.

>