Patinage artistique : Hanyu annonce sa retraite

panoramic

Les rumeurs allaient bon train depuis quelques jours au Japon, c’est désormais officiel. Yuzuru Hanyu prend sa retraite. Le patineur de 27 ans a annoncé ce mardi à Tokyo qu’il rangeait ses patins, du moins en compétition, et qu'il allait donc "passer professionnel", comme on dit dans le milieu du patinage artistique. « Je ne vais plus me mesurer à d'autres patineurs dans des compétitions », a déclaré celui qui est considéré comme l'un des plus grands champions de son sport. Le palmarès du "Prince de la Glace" est en effet assez exceptionnel, avec deux titres de champion du monde remportés en 2014 et 2017, et surtout deux titres de champion olympique décrochés en 2014 à Sotchi et en 2018 à Pyeongchang, un doublé qu'aucun patineur n'avait réussi depuis l'Américain Dick Button en 1948 et 1952. Il a également ajouté cinq autres médailles mondiales à sa collection.

Désillusion à Pékin 


Mais à Pékin, lors des Jeux Olympiques en février dernier, alors qu'il revenait d'une blessure à la cheville, il a échoué dans sa quête de nouvelle médaille d'or et de devenir le premier patineur à réussir un quadruple axel (quatre rotations et demie en l'air) en compétition, chutant lors de sa tentative. Huitième du programme court, il avait pris la quatrième place finale à l'issue du programme libre, mais bien loin de l'Américain Nathan Chen, sacré champion olympique, et de ses compatriotes Yuma Kagiyama et Shoma Uno, montés également sur le podium. "J'ai donné tout ce que j'avais, je ne pouvais rien donner de plus", avait affirmé Hanyu en sortant de la patinoire de Pékin, laissant présager une possible retraite. Une retraite qu'il a donc confirmée ce mardi (même s'il assure qu'il va continuer à s'exercer sur le quadruple axel), et qui va laisser orphelins de nombreux fans. Yuzuru Hanyu était en effet très populaire, notamment en Chine, et le patineur ne compte plus le nombre de peluches Winnie l'Ourson qu'il a reçues après chaque prestation.

>