XV de France : La convocation de Mohamed Haouas par la justice finalement repoussée

Mohamed Haouas peut souffler. Le pilier droit de Montpellier, qui fait partie des 37 joueurs sélectionnés par Fabien Galthié pour le stage de préparation en vue du Tournoi des 6 Nations, aurait pu manquer tout ou partie de ce rendez-vous. En effet, pour des faits de cambriolage datant de 2014, l’international français (6 sélections) est convoqué devant le Tribunal Correctionnel le 29 janvier prochain. Une date qui, au vu du calendrier, tombe mal pour Mohamed Haouas. En effet, cette convocation est placée cinq jours après le début du rassemblement des Bleus à Nice et une semaine avant la première sortie du XV de France dans le Tournoi des 6 Nations, prévue le 6 février en Italie. Face à cette situation particulière, la FFR est intervenue afin de faciliter le report de cette convocation.

Haouas peut remercier la FFR


Joint par RMC Sport, l’avocat de Mohamed Haouas, Me Marc Gallix, a confirmé que la Fédération Française de rugby a remis au Tribunal une attestation signée par Serge Simon, vice-président de la FFR, confirmant l’ensemble des détails liés au stage de préparation du XV de France, auquel le pilier du MHR va participer. Un élément qui a convaincu la justice d’accepter un report de plusieurs mois de cette convocation. « C’est acquis. C’est une bonne nouvelle pour lui et sa carrière, a déclaré Me Gallix. Cela permettra également de bien préparer sa défense. » S’il devra tout de même répondre des faits de braquage sur des bureaux de tabac, pour lesquels il a été emprisonné pendant quatre jours en 2014, Mohamed Haouas n’a pas à s’inquiéter pour son avenir à moyen terme au sein du XV de France.