Serie A : Un médecin condamné après la mort de Davide Astori


Le médecin Giorgio Galanti a été condamné par un tribunal italien à un an de prison avec sursis et devra s'acquitter d'une amende d'un million d'euros, versé directement à la famille de Davide Astori. L'affaire date du 4 mars 2018. Le capitaine de la Fiorentina (31 ans), en déplacement à Udine, est brutalement décédé pendant son sommeil dans sa chambre d’hôtel. Sa mort avait provoqué une vive émotion dans le monde du football et surtout en Italie, lui qui était un capitaine respecté par ses pairs et avait défendu les couleurs de la sélection nationale.

D'abord condamné à 18 mois de prison


Le médecin a été incriminé car il n'a pas su détecter cette anomalie cardiaque présente chez Astori, qui lui aura coûté la vie. Il fut la dernière personne du centre hospitalier à l'avoir consulté et ainsi donné son feu vert à la pratique du sport durant l'été 2017, quelques mois avant le décès du joueur. Une expertise et des examens supplémentaires auraient été de mise selon le parquet, qui l’avait d'abord condamné à 18 mois de prison pour homicide involontaire. Une tachyarythmie serait la cause du décès de Davide Astori selon le rapport d'autopsie. C'est une accélération anormale du rythme cardiaque qui provoque un arrêt du cœur. L'avocat de M. Galanti a immédiatement annoncé un recours.

>