Genoa : L’émotion de Chevtchenko qui va retrouver l’AC Milan



Alors, comme ça, il est de retour une deuxième fois ? Quoi, Andreï Chevtchenko retrouve l’AC Milan ? Oui, tout à fait. Mais l’Ukrainien ne va pas porter à nouveau les couleurs du club milanais. L’ancien attaquant rossonero, qui a effectué deux passages au Milan, va retrouver les Rouge et Noir tout simplement sur le banc d’en face. Nommé le mois dernier entraîneur du Genoa (l’autre équipe de Gênes avec la Sampdoria), l’ancien sélectionneur de la sélection ukrainienne va affronter son ex-maison à l’occasion du match Genoa-AC Milan prévu mercredi soir (20h45) dans le cadre de la 15eme journée de Serie A.

Chevtchenko supportera toujours le Milan, « mais pas dans ce match contre le Genoa »


Un moment particulier empli d’émotion pour l’ancien buteur du Milan, sacré Ballon d’Or France Football en 2004. « Je serai sûrement ému mais pour le moment j'essaie de bloquer mes émotions, parce que cela fait partie de mon travail. Je suis un professionnel et ce que j'ai promis aux supporters du Genoa, c'est de faire le maximum pour eux », a confié en conférence de presse Andreï Chevtchenko. « En ce moment, je pense à tout faire pour mettre Milan en difficulté », a ajouté celui que l’on surnommait « Cheva » et qui a précisé qu'il « supporterait toujours Milan, mais pas dans ce match contre le Genoa ».


Chevtchenko Ballon d’Or 2004, vainqueur de la Serie A et de la C1, meilleur buteur deux fois avec le Milan


Le Genoa est actuellement 18eme du classement avec une seule victoire au compteur, obtenue le 12 septembre à Cagliari (3-2). Depuis la nomination de Chevtchenko, le club de Gênes a perdu contre l’AS Rome (0-2) et pris un point sur le terrain de l’Udinese (0-0). Idole de l’AC Milan, Chevtchenko a porté les couleurs du club milanais de 1999 à 2006, puis de 2008 à 2009. Sacré champion d’Italie et meilleur buteur en 2004 (meilleur buteur également en 2000), l’Ukrainien avait décroché la Ligue des Champions en 2003. Ballon d’Or en 2004, il avait également fini 3eme en 1999 et 2000.

>