Atalanta Bergame : Papu Gomez, une belle histoire qui se termine mal

AFP

« Je vous écris ici car je n’ai aucun autre moyen de me défendre et parler avec vous. Quand je m’en irais, vous aurez toute la vérité. Vous me connaissez et vous savez la personne que je suis. » Papu Gomez a joué six saisons à l'Atalanta, dont quatre en tant que capitaine, et pourtant, c'est avec cette phrase postée sur Instagram que son histoire avec le club lombard va s'achever. Ou plutôt à cause des événements qui se sont produits juste avant. Malgré un excellent début de saison, quatre buts lors des trois premières journées et le brassard de capitaine, le milieu offensif n'a pas été convoqué pour les deux derniers matchs de la Dea.

La faute à une altercation qui est survenue au début du mois de décembre quand le club italien était mené à la mi-temps de son match de Ligue des Champions contre Midtjylland. Lassé des consignes et d'une restriction de ses libertés sur le terrain, l'international argentin en serait venu aux mains avec son entraîneur. Le point de non-retour. Ensemble, Gian Piero Gasperini et Papu Gomez avaient pourtant placé l'Atalanta Bergame sur la carte du football italien et européen. Avec un jeu offensif séduisant dont le numéro 10 était le garant, le club bergamasque reste sur deux saisons sur le podium de la Serie A et un quart de finale de Ligue des Champions. Avec ses 252 apparitions sous le maillot nerazzurri, cela restera comme la seule trace laissée par le natif de Buenos Aires.

Un duel entre l'Inter et le PSG pour recruter Papu Gomez ?


Le joueur de 32 ans incarnait depuis plusieurs saisons l'âme de l'Atalanta Bergame. Combatif et efficace, il était devenu le symbole de la progression de la Dea en goûtant aux joies de la sélection nationale. Malheureusement pour lui, c'est ce double-emploi et la nécessité de l'économiser qui aura précipité la fin de son expérience au Gewiss Stadium. A moins qu'il y revienne prochainement avec le maillot d'une autre formation italienne. Pour avoir une chance de participer à la Copa America cet été, Papu Gomez souhaite rester en Europe et il n'y manque pas de prétendants. Si le PSG a été annoncé avec une longueur d'avance quand la Juventus s'est retiré de la course, c'est désormais l'Inter Milan qui semble être en pole position. Le club qui arrivera à le recruter, certainement dès cet hiver va faire une bonne affaire. Mais surtout, il va libérer la parole d'un joueur qui pourra enfin faire la lumière sur les événements des semaines passées.
 

Papu Gomez régale encore !

 


>