AC Milan : Pioli célèbre le départ historique du club


L'AC Milan impressionne en Serie A. Si en Ligue des Champions, le club lombard, sextuple vainqueur, peine à décoller avec 3 défaites en 3 matchs en phase de poules, sur le plan national, la donne est sensiblement inversée. Leader après son succès obtenu face au Torino mardi soir (1-0), la groupe dirigé par Stefano Pioli compte 9 succès et 1 nul en 10 rencontres, et a égalé le meilleur départ de son histoire, qui datait de l'exercice 1954-1955. Cette fois, la frappe d'Olivier Giroud, consécutivement à un corner, s'est avérée suffisante à San Siro (14ème minute), lors d'un match peu abouti sur le plan collectif.

"Nous avons besoin d'intensité"


Au micro de DAZN, au terme de la rencontre, Stefano Pioli, heureux du succès, a tenu à rappeler le contexte très dense du calendrier pour son équipe. "C'était notre quatrième match en dix jours avec très peu d'options de rotation et le Torino est très difficile à affronter. Si nous voulons jouer un certain type de football, nous avons besoin d'intensité. Naturellement, il est difficile de s'entraîner maintenant avec des matchs tous les trois jours, mais nous avons accepté que ce soir (mardi, ndlr) était une bataille de divers duels au milieu du terrain et nous en avons gagné certains, perdu d'autres", a jugé le technicien.


Si Milan n'a pas toujours été convaincant dans le jeu cette saison, Pioli s'est projeté sur le choc face à l'AS Rome de José Mourinho, qui se disputera dimanche dans la capitale italienne, sur la pelouse du Stadio Olimpico. "La Roma est une belle équipe, avec beaucoup d'options offensives, ce sera un match intrigant", a-t-il expliqué. Leader provisoire avec 3 points d'avance sur Naples, Milan pourrait voir la formation de Luciano Spalletti reprendre la tête, en cas de succès face à Bologne, jeudi.

>