AC Milan : 2020, un grand cru pour Ante Rebic

Malgré Zlatan Ibrahimovic, Rafael Leao ou Hakan Calhanoglu, le meilleur buteur de l'AC Milan cette saison est Ante Rebic. Le joueur prêté par l'Eintracht Francfort est l'une des principales satisfactions milanaises de la saison, l'autre étant Theo Hernandez. Le Croate a prouvé qu'il pouvait faire encore mieux que ses saisons allemandes. Depuis son arrivée à San Siro pour un prêt de deux ans, il a été impliqué sur 12 buts en Serie A. Tous en 2020. Un véritable exploit. A la trêve hivernale, l'attaquant n'avait pas encore été décisif. Dans un club lombard en difficulté, il n'avait joué que 179 minutes en championnat. Il était alors difficile de l'imaginer s'imposer à San Siro. Mais depuis son absence contre la Sampdoria pour un lumbago début janvier, Ante Rebic a participé à toutes les rencontres. Et il a brillé.


Rebic n'a jamais été aussi bon dans un grand championnat

Sa phase retour impressionne. Il a marqué dix buts. Seul Cristiano Ronaldo a fait mieux sur cette période. Avec quatre réalisations en sortie de banc, le vice-champion du Monde est sur le podium des supersubs de la Serie A. D'un point de vue personnel, il réalise aussi une de ses meilleures saisons. Depuis son départ du RNK Split, son club formateur, en 2014, il n'avait jamais dépassé la barre des dix buts sur une saison. Cette métamorphose, il la doit à un changement tactique. Depuis janvier, Stefano Pioli a opté pour un système avec un seul attaquant de pointe. Une décision qui a clarifié le rôle du joueur de 26 ans. Désormais, il occupe soit l'axe, soit le côté. Avec cette position définie, le joueur a qui il reste un an en Lombardie profite de l'appui de Zlatan Ibrahimovic et exploite ses qualités de buteur.


Depuis que Rebic marque, Milan progresse au classement

Sa progression a redressé le club lombard. Depuis que le natif de Split a commencé à marquer, les Rossoneri se sont installés dans la première moitié du classement. Le droitier a inscrit un tiers des buts marqués par son équipe durant la phase retour. En moyenne, il fait trembler les filets adverses toutes les 108 minutes. Un rendement qui lui permet maintenant de prétendre à un transfert définitif en Lombardie. Mais depuis deux matchs, il a aussi fait évoluer sa palette. Repositionné sur l'aile gauche, il reste sur deux passes décisives. Un moyen de faire les gros titres tout en permettant à Zlatan Ibrahimovic, Rafael Leao ou Hakan Calhanoglu de marquer aussi.

>