Justice : Laporte et Altrad seront jugés en septembre

Bernard Laporte et Mohed Altrad ont rendez-vous devant la justice. Le président de la Fédération française de rugby (FFR) et celui de Montpellier sont convoqués en septembre prochain devant le tribunal correctionnel de Paris, nous a appris ce lundi Midi Olympique. Les deux hommes seront jugés pour trafic d'influence et prise illégale d'intérêts dans le cadre d'une affaire qui date de plusieurs années maintenant et qui a débouché sur une longue enquête, ouverte par le parquet national financier (PNF) en 2017, avec en perspective ce nouvel épisode du feuilleton, qui pourrait prendre fin donc en septembre prochain avec le procès des deux dirigeants. Un même dossier pour lequel Laporte et l'homme fort du MHR mais aussi et surtout sponsor du XV de France avaient été auditionnés en septembre 2020 par la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) avant d'être placés en garde à vue.

Trente-six heures d'audition et une garde à vue en septembre 2020


A l'époque, le patron des Bleus et celui du club montpelliérain n'avaient pas été les seules personnes à être entendus lors de cette audition devant la police financière qui avait duré 36 heures, puisque le vice-président de la FFR Serge Simon ainsi que le responsables des relations internationales de l'instance Nicolas Hourquet et le directeur général du comité d'organisation de la Coupe du monde 2023 en France Claude Atcher avaient eux aussi été placés en garde à vue dans le cadre de cette enquête portant avant tout sur les liens entre Laporte Altrad et qui avait amené les services de la BRDE à éplucher tous les fais et gestes des deux dirigeants, au même titre que leurs comptes en banque. Dans le viseur du parquet financier figure en premier lieu le contrat de prestation signé entre Laporte et Altrad il y a cinq ans et s'élevant à 150 000 euros. Un contrat qui pourrait valoir aux deux hommes, s'ils sont reconnus coupables, une lourde peine. Réponse en septembre prochain.

>