Ecosse : Russell - Townsend, ça se réchauffe !

Avec deux victoires (contre la France et l’Italie) et deux défaites (contre l’Irlande et l’Angleterre), l’Ecosse a signé un Tournoi des 6 Nations 2020 plutôt conforme aux attentes, avec une troisième place provisoire en attendant la fin de la compétition, cet automne. Pourtant, le XV du Chardon était privé de son brillant ouvreur Finn Russell (27 ans, 49 sélections), non retenu pour cause de mésentente avec le sélectionneur Gregor Townsend. Les relations entre les deux hommes n’ont jamais été très bonnes, même lorsque Townsend était le coach des Glasgow Warriors, la première équipe de Russell, parti ensuite au Racing 92 en 2018. Mais il semblerait que cette période de confinement forcé et de suspension des matchs et des entraînements ait permis d’apaiser la relation entre les deux hommes, qui se sont appelés à plusieurs reprises.

Russell : "Il y a eu des hauts et des bas, mais on peut progresser"


« Nous avons été en contact, et ça s’est bien passé, a confié l’ouvreur du Racing 92 à BT Sport. Tout ce qui s’est passé pendant le 6 Nations, c’est fini, je ne pense plus à ça, nous devons aller de l’avant, et voir comment nous pouvons nous améliorer en tant qu’équipe. J’ai discuté avec Gregor ces dernières semaines, pas une discussion en tant que joueur et coach, mais juste une discussion pour savoir comment ça allait, ce qu’il faisait pendant le confinement, quoi de neuf… Pour moi, avec Gregor, la question est de savoir comment notre relation peut s’améliorer et comment aller de l’avant. Il y a eu des hauts et des bas pendant le 6 Nations avec Greg, mais je pense qu’on peut progresser, ce qui est génial. Je pense que les choses ont été un peu exagérées par les médias. Nous nous parlons, ce n’est pas comme s’il y avait un désaccord massif entre nous et que je lui avais dit "je ne jouerai plus jamais pour toi"».

Une 50eme sélection pour Russell en Afrique du Sud ?


Si la pandémie de coronavirus ne contraint pas à son annulation, l’Ecosse doit disputer une Tournée d’été en juillet, avec au programme deux matchs en Afrique du Sud et un en Nouvelle-Zélande. Et cette Tournée est d’ores et déjà un objectif pour Finn Russell : « Si la Tournée d’été a lieu, c’est mon objectif. Nous sommes tous les deux d’accord pour dire qu’il faut qu’on travaille mieux ensemble, non pas mieux que maintenant, mais mieux que jamais. On a parlé de la Tournée. Je pense que ça fait partie du plan sur lequel on peut bâtir notre relation. C’est mon plan de toute façon, d’essayer de revenir d’ici là. » Ce serait pour lui l’occasion d’honorer sa 50eme sélection sous le maillot du Chardon.